:|
14 Janvier 2011

Alex Carpani

The Sanctuary

par Jérôme Walczak
Après Waterline, son précédent disque ouvertement marqué par les années soixante-dix et sur lequel les influences d'ELP et de Genesis étaient légions, le Franco-Italien, encouragé par un succès critique mérité, récidive avec un entêtement qu'il est bon de souligner. L'artiste continue ainsi d'assumer totalement la filiation directe évoquée et ne s'encombre pas d'esbroufes techniques qui seraient de simples prétextes pour faire moderne.

Si le chant sur son précédent album laissait à désirer, l'écueil est ici très simplement contourné puisqu'il assume désormais lui-même la totalité des parties vocales. Avec à ses côtés le batteur Gigi Cavalli Cocchide (Mangalla Vallis), le guitariste Ettore Salati qui officia un temps avec The Watch et Fabiano Spiga à la basse, l'ensemble tient la route tout en bénéficiant d'une production très honorable.

Finalement, loin d'être original par son attachement bien trop prononcé à ELP et leur Brain Salad Surgery (« Burning Braziers », « The Dance of the Sacred Elves »), il reste émouvant de constater que presque quarante ans après, ce style réussit encore à faire mouche en termes d'émotions. Un petit anachronisme réussi, qui saura trouver son public et qu'il est sympathique de soutenir.
  • Année: 2010
  • Label: Ma.Ra.Cash Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir