:|
25 Janvier 2007

The Tall Ships

Paint Lines On Your Glasses…

par Djul
The Tall Ships semble s’amuser de notre ligne éditoriale avec son premier album. Jonglant avec les styles et les références, on dirait presque qu’il lance volontairement le chroniqueur sur de fausses pistes (un disque de pop insusceptible de figurer dans nos pages) pour mieux l’embrouiller par la suite (un album de math rock accessible et intelligent). Perturbés par tant de malice, mais séduits par le talent, nous avons donc choisi de leur coller l’étiquette progressive : ils l’ont bien cherché, puisqu’ils nous ont envoyé leur disque !

Ce duo américain, composé de Steve Kuhn (chant, guitare) et Kyle Conwell (basse, chant), augmenté d’un batteur de studio pour l’occasion, brouille donc les pistes sur ce premier et prometteur album. Ainsi, citer quelques groupes pour allécher le lecteur revient à illustrer le mot « antinomie » dans le domaine du rock. D’un côté, on pense à des groupes de pop sophistiqués comme Blonde Redhead ou Deus et aux groupes les plus calmes du label Dischord (Fugazi par exemple). De l’autre, une certaine technicité, un goût pour les passages instrumentaux et les motifs de guitare répétitifs font échos à Don Caballero voire au King Crimson période Discipline (et ce dès le début du disque, avec « For Your Bird… »). Comme pour construire un pont entre ces deux tendances, la voix de Steve Kuhn, plaintive et un peu éraillée, sans en faire trop, apporte un aspect mélodique et catchy à une trame parfois alambiquée, électrique mais aussi acoustique.

On retrouve ainsi quelques influences des premiers Pink Floyd sur le lunaire « Faith of My Stars » (avec de légers arrangements de cuivres, saupoudrés ça et là sur le disque). Mais la plupart des titres évoluent dans une mouvance post rock mélodique et électrique, sorte de Mogwai un peu désabusé (ou plutôt : encore plus désabusé !) : « Post Literate » est un bon exemple de « rock abstrait » inspiré par l’écoute de Rock Action. Arab Strap est une autre référence britannique assez criante que l’on peut citer à l’écoute de ce Paint Lines On Your Glasses….

Vous évoluerez donc en bonne compagnie, et peut-être bientôt en première classe, avec The Tall Ships, au vu des références précitées. On ne peut cependant occulter que ce premier album est encore un galop d’essai et qu’il faudra sans doute au groupe enrichir sa formule un poil trop « facile » pour sortir du carcan « post rock dépressif ».
  • Année: 2006
  • Label: Minority Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir