:|
25 Novembre 2006

Xinema

Basic Communication

par Jean-Philippe Haas
Vous avez toujours rêvé de revivre une époque bénie, de faire une escapade au pays du rock FM d’il y a vingt ans ? Eh bien, Basic Communication vous offre très précisément cette possibilité. Amateurs d’Asia, de Styx, de Toto ou encore de Saga, montez donc sans crainte à bord du nouveau vaisseau de la compagnie Xinema. Ceux qui ont eu l’occasion de voyager avec Different Ways, première version du paquebot interstellaire suédois, embarqueront sans la moindre hésitation pour cette nouvelle croisière.

Quelques améliorations ont néanmoins été apportées au vaisseau par rapport à Different Ways. Les superstructures n’ont pas été modifiées mais le système de propulsion, lui, a été dopé grâce à la technologie Rush qui entre en action lorsqu’un peu de puissance supplémentaire est nécessaire. Mais attardons-nous sur les prestations proposées aux passagers. Les cabines de luxe sont équipées du système IQ/RPWL, déjà ancien mais efficace car il permet de profiter du calme et de la volupté des lieux en laissant divaguer son esprit dans une quiétude toute particulière. Côté salle à manger, on appréciera ou non la décoration certes classieuse mais quelque peu surannée. Les nappes ont été choisies dans un style « années 80 » et les couverts, bien qu’en argent, sont disposés de manière très classique. C’est évidemment une gastronomie à l’ancienne que proposent les trois chefs cuisiniers. Peu de modernité, si ce n’est dans la forme, mais une carte assez riche tout de même en spécialités anglo-saxonnes. Des trois entrées, on déconseillera « Train To Nowhere », trop fade, peu assaisonnée, très vite lassante. Rien à redire par contre en ce qui concerne les plats de résistance « Speak To The World » et « Ghost Of A Memory », qui vous emmèneront dans voyage de saveurs variées, ici douces et sucrées, là plus agressives et relevées. Les papilles les plus fines décèleront peut-être une touche d’amertume sur la fin. Entre les deux, un trou suédois vous sera proposé sous la forme d’un « Life The Way I Knew It » suave et très léger qui vous permettra d’enchaîner sur la suite sans crainte. Un dessert très tape-à-l’œil (nommé… « Dust In Your Eyes » !) clora le festin. Prudence, toutefois, son apparence légère cache quelques lourdeurs difficiles à digérer après un repas si copieux.

Personnel de bord compétent, environnement sécurisant, durée du voyage non rébarbative sont autant d’autres points positifs du Basic Communication. Ce qu’on retiendra de ce périple peut néanmoins se résumer par la formule : « comment faire du neuf avec du vieux ». En somme, des prestations luxueuses destinées à une clientèle exigeante… mais qui aime rester en territoires connus sans bousculer ses habitudes.
  • Année: 2006
  • Label: Unicorn Digital

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir