:|
22 Mai 2005

Hyskal

Insight

par Greg Filibert
Il faut avouer que les groupes de metal chantant en français sont peu nombreux et n’ont pas vraiment la cote auprès du public, qu’il soit international ou même hexagonal. Hyskal s’est pourtant engagé dans cette voie périlleuse. Les Bordelais proposent leur premier album Insight, sur le label Brennus.

Le quintette officie dans un registre metal progressif plutôt puissant, où les influences de Dream Theater, Shadow Gallery et Symphony X ressortent clairement. Hyskal affectionne particulièrement les bons riffs lourds exécutés avec panache (« Rencontre », « Vertiges »), mais aussi les passages plus calmes aux consonances jazzy (« Mensonges »). L’originalité provient surtout des interventions de saxophone de Cyril Queneau-Pitol, apportant un vent de fraîcheur bienvenu aux morceaux, et l’on pourra même regretter que l’instrument ne soit pas davantage exploité. Le chant rappelle celui des groupes de hard rock français qui eurent leur heure de gloire dans les années quatre-vingt, ou plus récemment Manigance, notamment lorsque Adrien Gautier pousse dans les aigus.

Bien que le niveau technique des musiciens soit plutôt bon, la mise en place reste perfectible. Les soli de guitare de Jérôme Tourninan, très John Petrucci dans l’esprit, manquent hélas de finition, que ce soit dans l’exécution ou dans le phrasé. Son frère Hugues, bassiste fort honorable, s’adonne lui aussi à quelques soli, pas toujours pertinents. Quant à la production, elle fait malheureusement penser à une démo, plutôt qu’à un album professionnel.

De bonnes idées émaillent ce Insight. Mais la sensation de flottement dans la mise en place, les mélodies passablement accrocheuses et quelques longueurs laissent une impression d’inachevé. Hyskal devra fignoler sa musique s’il veut être réellement compétitif sur une scène metal prog déjà bien encombrée. Cependant, il peut déjà compter sur son saxophone pour, à l’avenir, tirer son épingle du jeu.
  • Année: 2005
  • Label: Brennus Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir