:)
15 Mai 2005

Twelfth Night

Live and Let Live

par Jean-Philippe Haas
Il est des artistes dont le talent et la vénération inconditionnelle qu'ils connaissent auprès de leurs fans est inversement proportionnelle au succès qu'ils rencontrent. Twelfth Night fait assurément partie de ceux-là. Toujours un peu plus originale que celle des autres groupes de son époque, la musique de ces Anglais a aussi précédé la « vague néo-progressive » des années quatre-vingt. Inclassable, à cheval sur deux décennies, elle incorpore tantôt les ambiances torturées d'un King Crimson, le hard rock façon seventies et des sonorités typiquement new-wave.

Formation à l'origine instrumentale, privilégiant les atmosphères à la technique, Twelfth Night recrute Geoff Mann au chant dès 1981. Il n'aurait pu y avoir de choix plus heureux ! Habitée par le lyrisme de ses textes et sa voix hors du commun, la musique de Twelfth Night prend dès lors une toute nouvelle dimension. Issu de deux concerts enregistrés à Londres au légendaire Marquee Club en novembre 1983, ce Live & Let Live capture de façon quasi irréelle la magie qui se dégageait des performances scéniques du groupe, au point qu'il s'agit très certainement d'un des plus vibrants albums live que le rock progressif ait connu, rien de moins. L'intensité dramatique du magnifique « We Are Sane » dont la version studio figure sur Fact And Fiction, est ici littéralement transcendée. Et quel chemin parcouru avec « Sequences » - manifeste cynique contre la guerre - depuis la version instrumentale pourtant excellente du Live At Target !

Mais Twelfth Night savait aussi exceller dans les compositions plus directes comme « Fact And Fiction » ou « East Of Eden » pour ne citer que ceux-là. Tout au long du concert, la voix hypnotique et torturée de Geoff Mann est en osmose complète avec l'ambiance tissée par les musiciens, jusqu'à l'apogée qui a lieu sur « Love Song », majestueux hymne à la tolérance que le groupe avait l'habitude de jouer en clôture de concert.

Ces concerts seront les derniers de Geoff Mann avec Twelfth Night. Celui-ci quittera en effet ses compagnons pour s'engager sur une voie musicale plus personnelle et conforme à son engagement spirituel. Il décèdera en 1993. Le groupe, qui poursuivra l'aventure avec Andy Sears au chant jusqu'en 1986, ne connaîtra pas davantage un succès pourtant mérité.
  • Année: 1996
  • Label: Cyclops Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir