:)
03 Mai 2005

Pain of Salvation

BE - Original Stage Production

par Dan Tordjman
Après la polémique au sujet de Be, une grande curiosité doublée d’une certaine impatience accompagnait la sortie de ce DVD. Pour rappel : ce concert a été filmé en août 2003 soit plus d’un an avant la sortie de l’album. Après visionnage, la question posée dans notre chronique de l’album demeure toujours sans réponse : qu’y a-t-il dans la tête de Daniel Gildenlöw et surtout, dort-il de temps en temps ?

On retrouve sur cette scène le chanteur-guitariste accompagné de sa clique habituelle et de “The Orchestra Of Eternity“. Notons que tous les musiciens, y compris ceux de l’orchestre, sont maquillés façon black metal. Tous … sauf Daniel Gildenlöw qui, tel un acteur, campe tous les personnages de l’album. Du plus naturel sur “Imago“ à l’aguicheur Mr. Money sur “Dea Pecuniae“, notre ami passe d’un rôle à un autre sans complexe mais n’oublie pas pour autant sa présence scénique, en témoigne “Nihil Morari“ sur laquelle il saute telle la tortue ninja moyenne, d’un point à l’autre de la scène.

Le travail de production est à saluer. Il a été supervisé par Gildenlöw lui-même, en partenariat avec des professionnels du spectacle ; néanmoins quelques questions subsistent comme la présence de cette petite piscine sur la scène dans laquelle Gildenlöw fait trempette par deux fois. A noter aussi le soin tout particulier apporté aux jeux de lumières qui tirent le plus souvent entre le vert, le rouge et le bleu, et qui donne une couleur démoniaque à la limite du possédé aux musiciens.

Ce DVD en public est à prendre différemment. Vous vouliez du concept ? Vous avez du concept. Et cette notion est également valable pour les différents boni car Daniel Gildenlöw, qui a presque toujours des idées originales, a inséré le film du concert avec la bande passée… à l’envers. Que demander de plus ? Puisqu’il s’agit de concept, on ne pouvait pas rêver mieux ! Sont également compris dans les boni les commentaires audio de Daniel G. et Fredrik Hermansson. Selon une habitude désormais assez courante lorsqu’il s’agit de DVDs, deux autres commentaires sont cachés dans le menu : à vous de les trouver ! <

Ce DVD est-il indispensable ? Difficile à dire car tout dépend de ce que vous, auditeurs qui deviendrez pour le coup téléspectateurs, avez pensé lorsque vous avez écouté Be. Pour les partisans de l’album, ce support demeure un excellent complément et contribue même un peu plus à son appréciation. Le côté visuel devient, au fil des visionnages et des écoutes, en effet indissociable au disque et il vous sera impossible d’écouter Be non pas sans vous dire I am, mais en vous projetant le film dans votre tête.
  • Année: 2005
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir