:|
14 Novembre 2002

Dreamlost

On A Pathway To A Dream

par Greg Filibert
Dreamlost, quintette français de métal progressif, présente On A Pathway To A Dream, sa première démo (cinq titres dont une intro et un intermède). Un cd pressé, une pochette bien réalisée, photos couleurs et paroles incluses dans le livret… Voilà qui suscite l’intérêt pour ce jeune groupe, très pro de prime abord. Passons maintenant à la musique !

On démarre par une jolie introduction au léger accent oriental (japonais, pour être précis) pour enchaîner avec « Altered Consciousness », rappelant Dream Theater et Vanden Plas. Signalons d’emblée la bonne mise en place générale des guitares, efficaces, une section rythmique carrée et des arrangements synthés soignés et pertinents. Les vocaux sont corrects mais manquent de personnalité. « Delighted With Life », à l’intro « made in Symphony X », est moins complexe mais plus fouillé mélodiquement. Le piano sous-jacent, très bien interprété par Jean-Marc Babet, donne de la dynamique au tout, et Arnaud Grandin (chant/guitare) met plus d’émotion dans sa voix que précédemment. On souffle un peu sur « Past Surroundings » avant d’attaquer le pavé de ce CD : « Beauty Never Dies », longue pièce instrumentale sophistiquée de dix minutes. Plusieurs écoutes seront nécessaires pour en saisir toutes les subtilités. Ce titre recèle un thème accrocheur et de très bonnes idées, mais les multiples changements de rythme et d’ambiance peuvent rendre l’écoute parfois difficile. Ajoutons un mot sur la production : claire, puissante, flatteuse… Bref, excellente pour une démo !

Voici donc un groupe qui ne manque pas d’ambition et qui se donne les moyens de réussir, avec de bons musiciens et de bonnes chansons, qui mériteraient cependant des mélodies plus accrocheuses ! On A Pathway To A Dream est une belle carte de visite, disponible sur leur site pour la somme de neuf euros. Il ne manque qu’un peu plus d’originalité et de recherche, au niveau du chant notamment, pour faire de Dreamlost un incontournable de la scène progressive française. À surveiller !
  • Année: 2002
  • Label: N.C.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir