:(
18 Mai 2004

Elemiah

The Whispering From Mars

par Greg Filibert
Auteurs d’une première démo chroniquée dans nos colonnes l’an dernier, les Français d’Elemiah reviennent à la charge. Malgré le départ du bassiste et du batteur, les rescapés ne désespèrent pas et continuent leurs efforts avec The Whispering From Mars.

Le trio a choisi de donner quelques coups de bistouri aux titres déjà présents sur Choirs Of Seraphims. Toujours sans chanteur, le groupe continue sur la voie de l’instrumental à la Dream Theater, et comme précédemment, l’absence de lignes de voix laisse un vide dans les compositions, malgré les remaniements. La guitare solo demeure toujours trop gourmande et approximative dans ses soli, dont même un net sous-mixage ne peut masquer la maladresse. Toutefois, les progrès sont là : Elemiah affiche plus d’ambition et se montre particulièrement convaincant lorsqu’il aborde des passages aérés en acoustique ou en son clair, surmontés d’un clavier au jeu sobre mais très efficace (« Lea Mundis… », « Losing Face »). La mise en place générale est plus propre, même s’il subsiste quelques flottements concernant les guitaristes, et en dépit d’une boîte à rythme peu naturelle, l’ensemble sonne correctement.

Elemiah s’améliore petit à petit, mais il lui faudrait rapidement consolider cette guitare solo claudicante, quitte à baisser d’un cran le niveau technique des soli, et trouver, en plus d’une section rythmique, un chanteur afin de compléter les compositions ! Si le groupe désire néanmoins poursuivre dans un format instrumental, des titres moins longs et mieux adaptés seraient préférables.
  • Année: 2004
  • Label: Autoproduction

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir