:|
13 Février 2004

Sabbtail

Nightchurch

par Greg Filibert
Formé en 1996 par les Suédois Jan Lund (basse) et Jan Bingegard (claviers), Sabbtail propose une musique clairement située dans le camp du metal. Après un premier album au résultat peu probant, Otherworlds, sorti uniquement au Japon, les deux artistes fondateurs ont eu la bonne idée de faire peau neuve et d’engager le chanteur Mats Leven (ex-Yngwie Malmsteen) et le guitariste Fredrick Akesson (Talisman). Fort de ces recrues, nouvelles certes, mais expérimentées, Sabbtail s’attaque sereinement à Nightchurch, disponible en ce début d’année en Europe et en Asie.

Neuf titres pour un metal mélodique teinté années 80, figurent sur ce nouvel album. Pas vraiment de progressif à l’horizon, donc, mais il faut dire que dans son style, Nightchurch est plutôt réussi ! Les chansons, pour la plupart mid-tempo mais musclées, offrent leur lot de riffs ravageurs et de refrains accrocheurs. Les amateurs apprécieront les très bons « Nightchurch », « According To » et autre « Outcast », imparables dans leur genre ! Sabbtail lorgne parfois du côté de Rainbow comme sur « Contemplation » et son air médiéval à la Blackmore. Le chant de Mats Leven est un atout majeur car il se révèle très performant, avec quelques intonations « dickinsonniennes » qui ne sont pas désagréables. Il en va de même pour l’excellent mais sous-estimé Fredrick Akesson, qui délivre des rythmiques plombés et des soli très maîtrisés. Jan Bingegardn, aux claviers rétro dans la veine d’un Deep Purple, se montre très discret, bien qu’il lui arrive de prendre un solo de temps à autre, et la section rythmique avance sans fioritures. La production signée Anders Theander (Pain Of Salvation, Majestic) est excellente en tous points : mixage parfait, guitares éléphantesques, batterie puissante et basse ronronnante sans être envahissante.

Sabbtail signe là un album de heavy satisfaisant et très bien produit. Le seul reproche à faire concerne un manque d’homogénéité dans l’ensemble des titres. Une prise de risques un rien plus important pour la composition serait la bienvenue. Les musiciens en ont tout à fait les moyens.
  • Année: 2004
  • Label: Massacre Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir