:|
10 Décembre 2010

Underoath

Ø (DISAMBIGUATION)

par Aleksandr Lézy
De la première mouture Underoath ou Underøath, il ne reste plus personne après le départ du batteur Aaron Gillespie, dont la foi en la religion de plus en plus croissante aura eu raison, et l'aura définitivement détourné de sa formation d’origine. Il est depuis remplacé par Daniel Davison, ex-Norma Jean.

Après le surprenant Lost in the Sound of Separation sorti en 2008, assumant une volonté d'aller de l'avant en conjuguant un style plus expérimental et bien mieux défini que le simple emo-core de They’re Only Chasing Safety (2004) qui avait fait leur réputation aux États-Unis, le groupe de metal chrétien abaisse dangereusement sa garde avec ce nouvel album en reproduisant nombre d'éléments présents sur leur précédent album.

Si Ø (DISAMBIGUATION) se révèle plutôt accrocheur au premier abord, il n'en demeure pas moins prévisible, comme si les musiciens avaient atteint leurs limites. Les morceaux trainent la patte malgré un chant puissant assuré par Spencer Chamberlain et une production épaisse et lourde, aux ambiances granuleuses qui évoquent les Canadiens de The End. Qui peut le plus peut aussi le moins !
  • Année: 2010
  • Label: Roadrunner Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir