:|
20 Janvier 2004

Hess

Opus 2

par Greg Filibert
Après plusieurs concerts dans la région de Chicago dont ils sont originaires, Tom et Scott Hess, deux frères (guitariste et batteur), en compagnie de Mike Walsh (guitare) et de plusieurs bassistes en intérim, ont enregistré Opus 1 en 1999 quasi-confidentiellement. Après l’embauche définitive d’un bassiste en la personne de Marc Carozza en 2001, l’enregistrement de l’Opus 2 a débuté en 2002 mais n’a abouti qu’en fin d’année dernière.

Ce nouvel album reste dans la lignée du précédent : les influences d’ Yngwie Malmsteen, Jason Becker, Marty Friedman, Symphony X et Dream Theater s’entrecroisent pour donner un metal progressif instrumental faisant la part belle aux guitares. La paire Hess/Walsh exécute des soli assez impressionnants d’un point de vue technique et le nombre d’acrobaties réjouira les guitaristes en mal de plans à travailler. Mais l’abondance de virtuosité n’est pas permanente, et le groupe propose aussi des titres plus aérés (« Beyond The Brink ») où ces chevronnés du manche lèvent le pied et prennent le temps de concevoir des mélodies accessibles, à défaut d’être mémorables. C’est d’ailleurs un peu le même problème pour tous les titres : malgré des structures variées, quelques bons gros riffs de guitares (« Nexuses »), des breaks parfois inattendus (« Into The Pinnacle ») et des morceaux de bravoure de guitar hero, il faudra du temps pour que cet Opus 2 marque les esprits, en particulier ceux des néophytes. Quelques légers flottements dans la mise en place sont par ailleurs perceptibles, en rythmique comme en solo, et du côté de la production, la batterie électronique n’est pas du plus bel effet. L’ensemble reste néanmoins de facture très correcte.

Voilà donc un album qui intéressera avant tout les adeptes de shred, et sur lequel il manque une réelle finition dans les compositions et dans l’interprétation pour qu’Opus 2 puisse véritablement convaincre. L’apport d’un chanteur pourrait d’ailleurs être profitable à cette formation, mettant plus en valeur encore ses qualités !
  • Année: 2003
  • Label: Autodistribution

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir