:)
01 Novembre 2010

Yaron Herman Trio

Follow the White Rabbit

par Mathieu Carré
Voilà déjà quatre ans que le temps s'est accéléré pour Yaron Herman et que le jeune pianiste israélien est passé du statut de jeune espoir à celui de star mondiale du jazz. Une métamorphose prévisible tant ses premiers essais laissaient présager du meilleur mais qui étonne néanmoins par sa rapidité. Sans crier gare, ce nouvel album qui fait les beaux jours du label allemand ACT confirme avant tout son incroyable talent.

Yaron Herman s'inscrit plus que jamais en compositeur et délaisse un peu les reprises de thèmes connus pour se concentrer davantage sur sa propre écriture, limpide et déjà mature. Jouant comme toujours à la perfection de mélodies directes et d'un véritable goût pour les trépidations rythmiques, il est ici accompagné de Chris Tordini à la contrebasse et Tommy Crane à la batterie, qui le secondait déjà en concert depuis plusieurs années.

L'Israélien n'hésite pas à explorer ce côté presque animal et transcendant qui le rend si fascinant lors de ses performances publiques. À l'instar d'Alice, à laquelle l'album fait explicitement référence, le pianiste démontre à la fois sa curiosité et son insouciance et parvient même à cultiver une innocence sans cesse renouvelée.

Entre deux regards enfantins qui subliment les douces notes de « Baby Mine » (extrait de la bande originale de Dumbo) ou de « No Surprises » de Radiohead, Herman et ses sbires savent aussi délivrer de véritables joyaux compacts, étincelants, presque agressifs mais toujours d'une musicalité rare. Dans la droite ligne de ses précédentes œuvres, Yaron Herman, sans surprendre réellement, propose un disque absolument imparable. Chapeau l'artiste !
  • Année: 2010
  • Label: ACT Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir