:|
16 Septembre 2010

Mar de Grises

Streams Inward

par Jean-Daniel Kleisl
Formée en 2000 et officiant dans un registre doom / death mélodique et ténébreux, cette formation chilienne est déjà auteure d'un EP et de deux albums, dont Draining the Watermark (2008) qui a pu obtenir une reconnaissance internationale certaine. Il y a fort à parier, grâce à la signature chez Season of Mist, que Streams Inwards connaîtra une destinée certainement plus envieuse ! Les Sud-Américains n'ont en effet pas lésiné sur les moyens avec cette publication digne des grands disques de My Dying Bride au milieu des années quatre-vingt-dix. Si le propos n'est pas novateur, les compositions subjuguent pour la plupart par leur construction intelligente et intelligible. La variété des approches – alternances entre voix claire et voix death, passages ambient (« Spectral Ocean ») qui succèdent à des attaques dures et lourdes (« Starmaker ») – amplifie encore ce sentiment. Les longues pièces telles que « The Bell and The Solar Gust » ou « Aphelion Aura », avec ses chœurs féminins du plus bel effet, ne montrent aucun signe d'essoufflement créatif. Avec une excellente production à la fois lourde et claire, voilà un album digne d'éloges, à écouter notamment lorsqu'une occasion en or vous passe sous le nez.
  • Année: 2010
  • Label: Season of Mist

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir