:|
22 Septembre 2010

P.Y.Marani

Outline

par Jean-Philippe Haas
Guitariste polyvalent aux influences progressives, P.Y. Marani se jette dans la fosse aux lions avec ce premier album. Seul aux commandes, tout juste épaulé pour l’interprétation par un bassiste et un batteur, il signe sept compositions de durée variable d’un rock / metal instrumental sophistiqué, loin des clichés sonores dont peuvent abuser les guitar heroes. Le Français est un fin mélodiste et privilégie les atmosphères savamment construites aux démonstrations techniques. Ambiances spatiales, climats sombres ou épiques, nappes de claviers, on nage en pleine science-fiction, avec des titres qui évoquent presque tous des grands classiques du genre. Derek Sherinian honore « Ubik » de sa présence en y posant un solo dont il a le secret, un peu en roue libre il faut bien l’admettre. Les pièces les plus métalliques évoquent d'ailleurs furieusement Planet X, et pas seulement à cause de la contribution de l'ex-Dream Theater. Histoire de faire bonne mesure et de montrer qu’il a plus d’une corde à son arc, P.Y. Marani inclut des parties vaguement ambient, des passages acoustiques, ou encore un saxophone (sur « Solaris », titre qui aurait fait bonne figure dans la bande originale de Blade Runner). Jamais ennuyeux, toujours mélodique, Outline est un album courageux qui sait se positionner dans ce créneau surchargé et qui pourrait bien parvenir à transpercer les mailles d’un filet malheureusement très serré.
  • Année: 2010
  • Label: autoproduction

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir