:|
20 Août 2010

Abacus

Destiny

par Christophe Gigon
Ces Allemands sont loin d'être des novices du rock progressif classique. Si depuis le début des années soixante-dix le groupe publie ses productions par intermittence, les voilà qui présentent à nouveau six pièces originales plutôt longues et très accessibles, en compagnie notamment de Robert Valet et Peter Terhoeven, membres de Solar Project. Parfois proche parfois d'un « soft rock » tel que le pratiquent Supertramp, Barclay James Harvest ou Eloy (leurs compatriotes), la musique de Destiny ne se prétend pas originale et les chœurs omniprésents risquent de lasser les moins courageux. Souvent affublées d'atours très pop, les mélodies développées sur ce disque plairont probablement aux aînés, entendre ceux qui ont apprécié, en leur temps, les respectables « ancêtres » cités en amont. Les autres risquent d'être annihilés par tant de mollesse, même si l'ensemble ne constitue en rien un échec.
  • Année: 2010
  • Label: Musea

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir