:|
25 Juin 2010

Premiata Forneria Marconi

A.D. 2010 - La buona novella

par Jean-Philippe Haas
En 1970, I Quelli, qui deviendra plus tard Premiata Forneria Marconi, alias PFM, enregistre La Buona Novella, inspiré des évangiles apocryphes, pour le grand auteur compositeur italien Fabrizio De André (1940-1999). Une belle collaboration est née, qui se poursuit en 1979 lorsque le groupe accompagne De André en tournée. En 2010, sur la lancée d’un album hommage en concert, PFM canta De André (2008), les vétérans du rock progressif transalpin décident d’enregistrer une version réarrangée et augmentée de La Buona Novella, pour fêter son quarantième anniversaire.

Si le disque n’est guère représentatif du style PFM, le savoir-faire des Italiens se retrouve dans chacun des titres. Les mélodies et les lignes vocales assez évidentes ainsi que l'absence de réelle complexité instrumentale font de A.D. 2010 – La Buona Novella un album à ranger dans la catégorie pop-rock sophistiqué marqué par les années soixante-dix. Néanmoins, l’aspect conceptuel de l’œuvre, des structures parfois élaborées, l’emphase de certaines parties et les développements  instrumentaux s'apparentent volontiers au progressif classique italien (« L'infanzia di Maria », « Il ritorno di Giuseppe », « Laudate Hominem »).

Ainsi, bien qu'on ne puisse pas vraiment parler de rock progressif, il est évident que les fans de la première heure trouveront largement de quoi se mettre sous la dent. Cette relecture s’écoute avec grand plaisir, pour peu qu’on soit indulgent à l’égard de la variété italienne qui s’invite ça et là.
  • Année: 2010
  • Label: Aereostella

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir