:|
13 Mai 2010

Melissa Auf der Maur

Out of Our Minds

par Dan Tordjman
Melissa Auf der Maur est une véritable personnalité progressive selon ses propres mots, et Out of Our Minds est plus qu'un simple album. Il s'agit d'un ambitieux concept regroupant tout à la fois un disque, un court métrage entièrement supervisé, interprété et réalisé par la Canadienne, une bande dessinée et un mini site web. Si son premier effort solo, Auf der Maur, peignait un tableau du temps passé au sein de formations estampillées « grand public », telles que Hole ou The Smashing Pumpkins, ce nouvel album évolue dans une sphère à mi-parcours entre le stoner et le rock progressif, avec une basse vrombissante, véritable fil conducteur des superbes compositions que sont « Isis Speaks » et sa diabolique mesure asymétrique, ou encore « Lead Horse » dont le thème en forme de boucle psychédélique évoque par moment Porcupine Tree. Des points de convergence rappellent la simplicité et le coté direct du premier album (« Follow the Map »), mais ils sont bien vite gommés par de sombres et mélancoliques envolées (« 22 Below » et « Father's Grave », sur lequel s'époumone le champion de body-building Glenn Danzig). Il n'est en outre nullement question de renier ses racines du côté de la bande de Billy Corgan (« The One »). Out of Our Minds tient avant tout de l'exploration d'un univers glauque et ténébreux, et nécessitera probablement plusieurs écoutes afin de se laisser séduire par son coté dangeureusement enchanteur. « Meet Me on the Dark Side » porte bien son nom et comme l'assène la sirène aux cheveux de braise : « Everybody has a dark side. Why don't you like mine? ».
  • Année: 2010
  • Label: Roadrunner Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir