:|
18 Mars 2010

Peter Gabriel

Scratch My Back

par Jean-Philippe Haas
2012. Si la fin du monde tant annoncée n’a pas lieu à cette date fatidique, c'est sans doute dans ces eaux-là que devrait être publié I/O, la nouvelle arlésienne de Peter Gabriel. Ou du moins s’agit-il d’une hypothèse réaliste si on considère que dix années ont séparé la sortie de ses précédents disques en studio, Us (1992) et Up (2002). En attendant que Monsieur veuille bien nous donner une nouvelle démonstration de son talent créateur jamais démenti depuis le début de sa carrière, il faudra se contenter de cet album de reprises. Et comme le Britannique ne fait jamais comme tout le monde, c’est accompagné d’un orchestre classique qu’il pousse ici la chansonnette.

Tout en retenue, voire contemplatif par moments, Scratch My Back caresse délicatement et dans le sens du poil la douzaine d’artistes auxquels Peter Gabriel rend hommage en reprenant l’une de leurs compositions. N’étant, pour la plupart, pas d’une violence instrumentale inouïe, elles supportent bien le traitement orchestral, en particulier lorsqu’elles évoluent sur le même mode émotionnel (« Mirrorball », « The Power of the Heart », « Listening Wind ») ou encore lorsque les textes se prêtent bien à un habillage musical fort différent de la première composition (« Heroes », « The Boy in the Bubble »).

D’autres encaissent plus difficilement cette thérapie yogique, soit parce que l’originale possède déjà une aura particulière, un statut d’œuvre culte et qu’il manque à la relecture de Peter Gabriel ce quelque chose qui fait la spécificité de la chanson (« Philadelphia », « Street Spirit »), soit parce que le Britannique ne se démarque finalement que trop peu de son modèle (« I Think It's Going to Rain Today »).

On ne saurait accuser l’instigateur de ce projet de vouloir renflouer ses caisses, puisque l’album peut être écouté intégralement sur le site du très respectable quotidien d’information The Guardian. On pourra donc juger sur pièces sans risquer de regretter un éventuel achat. Le second (hypothétique) volet de cette aventure devrait consister en un nouvel album de reprises, des titres du Maître par les artistes originaux cette fois. Considérant la très haute volée du casting, le disque s’annonce plein de promesses malgré son aspect « tribute ». Dans l’attente incertaine de sa réalisation, il serait inconvenant de bouder son plaisir en ignorant Scratch My Back qui, s’il ne parviendra certainement pas à étancher la soif des admirateurs de Peter Gabriel, les empêchera néanmoins de mourir de déshydratation.
  • Année: 2010
  • Label: Virgin Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir