:|
01 Décembre 2009

The Tangent

Down and Out in Paris and London

par Jean-Philippe Haas
The Tangent a connu à peu de choses près autant d’incarnations différentes que d’albums. Andy Tillison et Guy Manning sont ainsi les seuls rescapés de la formation originelle qui enregistra The Music That Died Alone en 2003. Avec une formation à cent pour cent britannique, The Tangent ne bénéficie pour la première fois d’aucune influence suédoise. Pour quel résultat ?

Premier constat : Andy Tillison ne s’est toujours pas décidé à déléguer le chant et c’est bien dommage. Le premier mousse vaguement en voix remplirait cette tâche sans doute bien mieux que le capitaine du navire, bien assez occupé à manœuvrer seul la barre. Second constat : l’équipage a beau changer à chaque expédition, le vaisseau suit invariablement la même route. On pensait pourtant que l’ambitieux Not As Good As the Book avait fait le tour complet de son sujet, celui d’un progressif dit « classique » bien ancré dans les années soixante-dix, à la fois symphonique et influencé par la scène Canterbury.

Qu’à cela ne tienne, « Where Are They Now ? » garde scrupuleusement le cap. Hanté par le spectre de The Flower Kings, ce titre n’est qu’un nouvel avatar du genre bien qu’on se laisse emporter sans résistance jusqu’au bout de ces dix-neuf minutes d’ode à la désuétude. Les autres titres ne font guère plus qu’exposer les différents aspects d’un même univers musical. « Paroxetine - 20mg » montre les crocs tandis que « Perdu dans Paris » maintient dans une douce torpeur avec ses thèmes nostalgiques. « Ethanol Hat Nail » fait bien quelques tentatives (très timides) pour s’extirper de pesantes convenances, mais ces « expérimentations » relèvent de l’anecdotique.

Down and Out in Paris and London n’est finalement qu’« un album de plus » dans la discographie déjà longue de The Tangent. Ni un faux pas, ni une franche réussite. Un disque que l’on écoute avec plaisir une paire de fois avant de le laisser prendre la poussière aux côtés de ses prédécesseurs.
  • Année: 2009
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir