:)
18 Juin 2009

Stream of Passion

The Flame Within

par Dan Tordjman
Initialement, Stream of Passion est né de la collaboration entre Arjen Lucassen (Ayreon) et la chanteuse Marcela Bovio. Fruit de ce labeur, un premier album intitulé Embrace the Storm a créé sa petite tornade en 2005. Une tournée a suivi avec notamment un passage à Paris en février 2006. De nombreux changements – chaotiques – ont par la suite conféré au groupe un nouveau visage. A commencer par le départ d’Arjen Lucassen, suivi peu de temps après par Lori Linstruth [NdlR : comme c'est bizarre...] et Alejandro Millan, respectivement remplacés par Eric Hazebroek, Stephan Schultz et Jeffrey Revet. Et si le batteur Davy Mickers est bien présent sur The Flame Within, il a également démissionné peu après la mise en boîte de ses parties pour laisser sa place à Martijn Peters (ex-Novact/Morgana X). De la formation d'origine, il ne reste donc plus que Marcela Bovio et Johan van Stratum [NdlR : comme c’est bizarre - bis repetita].

Qui dit nouvelle équipe dit, en théorie, nouvelles influences. Ainsi, la touche symphonique est plus prononcée que par le passé, combinée à une grosse dose de puissance au niveau des guitares et des batteries. Ce cru 2009 sonne bien plus dur, plus heavy, ce qui dans un sens rassure car la nouvelle direction musicale du groupe suscitait des questions tant le pygmalion Lucassen ciselait de son burin la moindre parcelle d'Embrace The Storm. D'ailleurs, l’amalgame était tel que beaucoup n’y ont vu là qu’un énième projet du Hollandais.

Ceux qui s’interrogent sur cette nouvelle formule peuvent donc être soulagés : comme le nom de ce nouvel album l’évoque, la flamme persiste. Le groupe possède désormais une identité propre et ancrée. Les guitares sont tranchantes (« The Art of Loss; » ou « Games We Play; »), l’équilibre trouvé avec les claviers sonne très efficacement. Un support idéal pour la voix enchanteresse de Marcela Bovio, véritable prêtresse en sa paroisse qui possède un avantage certain sur Sharon Den Adel ou Simone Simons. A noter cette reprise délicieuse de « Street Spirit » de Radiohead qui finit d’achever en douceur une écoute envoûtante. Stream of Passion, en opérant sa mue avec succès, rassure et propose un matériel adéquat avec l'identité de chaque musicien, prêt à en découdre avec un auditoire hypnotisé à nouveau par le chant de la sirène.
  • Année: 2009
  • Label: Napalm Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir