:)
20 Mai 2009

The Wishing Tree

Ostara

par Dan Tordjman
Cher auditeur, tout comme l’auteur de ces lignes, tu as attendu de manière avide, un nouvel ouvrage de The Wishing Tree. Treize ans. C’est le temps qu’il t’a fallu attendre, pour voir Steve Rothery donner le jour au successeur de Carnival Of Souls. Treize ans pour pouvoir, à nouveau, te délecter de la voix d’Hannah Stobart, qui n’a rien perdu de son timbre si envoutant et charmeur. La paire Stobart / Rothery a donc remis le couvert avec son fidèle batteur Paul Craddick (ex-batteur d’Enchant, rappelons-le). En tant de temps écoulé entre ces deux chapitres discographiques, Steve Rothery a su s’imprégner de nouvelles influences et thèmes musicaux. A ce titre, le titre éponyme fait figure de parfait exemple avec ses thèmes orientaux arabisants et une voix cristalline, proche de celle d’Alanis Morissette. Derrière, le support rythmique fourni par Paul Craddick se révèle dépouillé, léger et subtil, juste ce qu’il faut pour parfaitement coller au contexte. Hannah Stobart continue de te faire rêver avec grâce et malice et par moments tu te rappelles le souvenir d’illustres chanteuses telles que Maggie Reilly (ex-égérie de Mike Oldfield) et Sharleen Spiteri (Texas). Admets que cela change d’Anneke Van Giersbergen et Sharon Den Adel ! Quant à la production, Rothery a appliqué la même recette que pour le grand frère d’Ostara : tout en sobriété et équilibre. Un tel ouvrage t’oblige, cher auditeur, une nouvelle fois à saluer le talent de compositeur – reconnu depuis fort longtemps déjà – de Steve Rothery. On sent ici que The Wishing Tree est pour lui un bol d’air frais, sans pour autant paraître une récréation entre deux tournées avec Marillion. L’implication qu’y met le bonhomme, le souci du détail et de l’arrangement, tout cela sent réellement l’amour du travail bien accompli, et cet amour, cher auditeur, tu ne peux que le saluer de tes mains et de ton porte-monnaie, car Steve Rothery n’a beau qu’être un musicien il livre là, en compagnie de ses compagnons, un travail d’orfèvre.
  • Année: 2009
  • Label: Intact Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir