:|
16 Avril 2009

Ancient Vision

Lost at Sea

par Jean-Philippe Haas
Après une brève et anodine apparition dans les années quatre-vingt-dix sous la forme de deux disques sans prétention, les Américains d'Ancient Vision refont surface avec Lost at Sea, qui se présente comme un bon vieil album conceptuel tel qu’on en faisait il y a trois ou quatre décennies, avec son lot de chapitres et de titres-fleuve. Malheureusement, dans son immense majorité, ce genre d’albums a vécu et ses avatars modernes n’en retiennent en général que le style prétentieux, ampoulé, voire totalement kitsch. Ces musiciens ont beau se surpasser par rapport à leurs précédentes productions, leur musique n’échappe pas à cet inévitable axiome. Instrumentation vintage, titres à tiroirs (un peu grippés, les tiroirs, à vrai dire), montées en puissance, passages instrumentaux que se partagent la guitare et les claviers, chant maniéré (et peu convaincant), tout y passe. Il serait cependant injuste de mettre ce disque au pilori sans autre forme de procès. En effet, l’apport de voix féminines, de passages acoustiques que Jethro Tull n’aurait pas reniés et de quelques saxophones bien placés tempèrent l’excès d’emphase et le pompiérisme de l’ensemble. Tout cela reste malheureusement bien insuffisant pour empêcher cette œuvre de sombrer très vite dans l’oubli.
  • Année: 2008
  • Label: Musea

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir