:|
27 Mars 2009

Alex Cline

Continuation

par Jean-Philippe Haas
En 1979, le batteur Alex Cline, son frère jumeau et guitariste Nels, le bassiste Eric Von Essen et le violoniste Jeff Gauthier forment le groupe de jazz Quartet Music, pour lequel ils enregistreront quatre albums avant de se séparer au début des années quatre-vingt dix. Parallèlement, Cline a multiplié les collaborations et composé des disques sous son propre nom. Le dernier en date, Continuation, développe un jazz difficilement catégorisable, extrêmement structuré, compact, ou au contraire laissant libre cours à des improvisations débridées, voire des successions d’ambiances impressionnistes. Cette absence de ligne directrice occasionne des titres d’une durée comprise entre cinq et presque dix-neuf minutes ! Si elles distillent de petites touches d’académisme, les compositions sont le plus souvent éprises d’une liberté qui leur fait oublier toute retenue. Continuation reste donc insaisissable, dévoyé par les percussions versatiles du maître d’œuvre et la basse rarement bavarde de Scott Walton. La musique se fait apaisée, voire mélancolique (« Nourishing Our Roots », « Open Hands (Receive, Release) »), improvisée (« On the Bones of the Homegoing Thunder »), construite ici sur un crescendo (« Clearing Our Streams »), et là sur des climats impénétrables ou fiévreux (« Fade to Green », « SubMerge »), qui s’emballent soudainement (« Steadfast »). Le violon de Jeff Gauthier et le violoncelle de Peggy Lee, l’harmonium ou le piano de Myra Melford sont autant d’instruments qui épousent ou parfois simplement traversent les sept pièces ce puzzle sonore. Cette œuvre est donc à réserver aux aventuriers du jazz qui n’hésiteront pas à utiliser leur coupe-coupe pour se frayer un passage à travers cette jungle aux sentiers incertains.
  • Année: 2009
  • Label: Cryptogramophone / Orkhestra

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir