:|
08 Février 2009

Michael Mantler

Concertos

par Mathieu Carré
Peu de musiciens peuvent s’enorgueillir d’avoir collaboré avec des artistes aussi influents que Robert Wyatt, Kevin Coyne, Jack Bruce, Nick Mason ou Don Cherry (liste non exhaustive). Michael Mantler les a dirigés, impliqués dans des projets où se mêlaient musiques semi-improvisées et littérature (Harold Pinter, Samuel Beckett ou Edward Gorey avec The Hapless Child). Mais derrière le discret trompettiste autrichien se cache depuis plus de trente ans un compositeur au style volontiers introspectif où les cordes installent des ambiances inquiétantes ; ainsi pour ce dernier projet, écrire sept pièces pour autant d’invités ne constituait pas une gageure pour Michael Mantler. Ces sept concertos s’immiscent dans la partie la plus sombre de l’œuvre du compositeur. Bien que toujours légers, les arrangements pour cordes gardent un timbre froid qui s’exprime sur l’ensemble de l’enregistrement. Michael Mantler emmène ses invités sur son terrain, celui d’une musique contemporaine tirée au cordeau, inquiétante, presque lugubre. Quand il joue lui-même de la trompette pour le premier morceau, on se croit dans un film policier, au dénouement prochain quand tous les masques et illusions tombent. Cette entrée en matière convaincante, tirant parfois vers un jazz crépusculaire assez fascinant se prolonge ensuite avec la participation envoûtante du guitariste aérien Bjarne Roupe. Malheureusement, les autres instrumentistes seront un peu engloutis par l’inertie glauque des compositions de l’Autrichien, et ce n’est qu’avec le surprenant revenant Nick Mason à la batterie que l’atmosphère se fera un peu plus lyrique et presque progressive. Une belle issue pour un disque enregistré en 2007 reflétant parfaitement l’univers et le goût du partage de Michael Mantler. Mais pour se lancer plus facilement dans son univers foisonnant et mésestimé, le mieux reste sans doute de profiter de l’excellente compilation des années ECM Review qui résume plus de trente ans de collaborations magiques.
  • Année: 2009
  • Label: ECM

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir