:)
26 Janvier 2009

3RDegree

Narrow-Caster

par Dan Tordjman
L’adage dit : « mieux vaut tard que jamais » et s'applique finalement aussi aux groupes passés injustement inaperçus pendant de nombreuses années. C’est le cas de 3rdegree, qui sort Narrow-Caster après un sommeil de douze ans. Ce groupe originaire du New Jersey, auteur à l’époque de Human Interest Story qui n’a pas visiblement pas trouvé le succès mérité lors de sa sortie avait, pour diverses raisons, décidé de faire une parenthèse.

Et rien de tel qu’un titre bien tordu pour mettre fin à une telle disette sonore : « Apophenia », quelle baffe, avec sa structure bien déjantée ! Le défi de taper dans les mains est à relever ! La voix de George Dobbs est un mélange goûtu entre celles de Jerry Sahlin (A.C.T.) et de Joseph Williams qu’on aurait posé sur une musique de Frank Zappa. D’ailleurs l’influence de l’ex-vocaliste de Toto se fait ressentir quand notre homme s’énerve.

Ce qui rend ce disque réellement intéressant, c’est le melting-pot d’influences que l’on croirait de prime abord indigeste mais qui, pourtant, après être passées à la moulinette, s’avère être un cocktail détonnant : on navigue entre le rock FM à la Asia et Rush, en passant par Level 42, Genesis, Tears for Fears et autres Stevie Wonder. Certains titres comme « Live with This Forever », sur lequel la basse mène la danse, ou encore le génial « The Proverbial Banana Peel », sont nés lors de séances d’improvisations. On paierait cher y assister ! Même le très « carré » « Young Once » reste dans la tête avec ces harmonies vocales aux relents de Queen et de Gentle Giant.

Il en va de même pour « Scenery », qui malgré sa structure linéaire s’imprime dans le crâne. « Free For All » est un autre bel exemple de ces titres issus de jam sessions qui agrippe immédiatement l’auditeur avec sa basse saturée façon Spock’s Beard et son refrain mâtiné de Yes. Narrow-Caster est un disque plein qui respire la spontanéité et la fraîcheur. Comme quoi, la valeur n’attend pas le nombre des années. Espérons tout de même que 3rdegree n’attendra pas douze autres années pour sortir un nouveau disque. Une blague à prendre au troisième degré bien sûr !
  • Année: 2008
  • Label: Autoproduction

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir