:(
22 Janvier 2009

SBB

Roskilde 1978

par Christophe Gigon
Etait-il vraiment nécessaire de rééditer cet enregistrement live datant de 1978 en Hollande de ces « mythiques » héros polonais ? La réponse est assurément non. Certes, ce groupe « légendaire » dont se réclame la quasi-intégralité des formations nouvelles de rock progressif du même pays (Believe, Satellite, Collage, Millenium, Quidam, etc…) semble avoir marqué son temps et sa jeunesse. Dur de ne pas se demander, même en se replaçant dans le contexte « historico-musico-politico-culturel » de l’époque, ce qui bien pu plaire autant chez ce quatuor pataud et laxatif... La musique proposée par la bande du guitariste Apostolis Antymos est passablement indigeste et insipide (les deux en même temps relèvent de l'exploit physiologique digne de leur incurie). Difficile toutefois de les taxer de conformistes puisqu’ils étaient les premiers (et les seuls) dans leur pays à pratiquer alors ce rock progressif pompier et gras. D'autant plus étonnant que la relève citée plus haut propose une musique autrement plus mélodique, raffinée et émouvante. Pour tout dire, SBB sonne comme un ELP en plus casse-pieds, qui proposerait des passages de guitare anodins en agrémentant sa musique de rares apparitions vocales d’une platitude insondable. Cet enregistrement ne déroge pas à la règle : compositions boursouflées, sons de claviers crispants et agaçants (l’affreux Polymoog), soli de batterie aussi longs qu’un jour sans pain et, pour couronner le tout, de fameuses interventions de guitare dénuées de la moindre velléité mélodique. Rien de très positif, si ce n'est un son correct et cette présence au sein du festival auquel étaient à l’affiche le même jour que nos tristes sires Bob Marley et Elvis Costello. Ce n’est pas un hasard si ces deux derniers n’ont pas été oubliés, contrairement à SBB.
  • Année: 2008
  • Label: Metal Mind Productions

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir