:|
16 Janvier 2009

Beam-Light

Beam-Light

par Christophe Gigon
Décidément, la Pologne produit de nouvelles formations de rock néo-progressif en quantités industrielles, pas loin de dépasser la masse globale de leur fameuse vodka aux herbes de bison. Reste à savoir si ces disques vont s’exporter aussi bien que leurs spiritueux, fort savoureux au demeurant. Beam-Light pratique un style musical en rien saturé et si les ténors du genre avaient réussi, en leur temps, à vaguement tirer leur épingle du jeu (Collage, Satellite ou le plus récent Believe), que penser de cette pléthorique seconde vague (Millenium, Nemezis, Albion et autres Quidam) qui ne cesse de nous abreuver de leur onctueuses (sirupeuses ?) potions ? Que celle-ci se contente de marcher bien droit dans les sillons creusés par leurs aînés. Alors que d’autres formations polonaises ont su faire montre d’un certain renouvellement rafraîchissant (Riverside reste l’exemple évident), Beam-Light a choisi de se lancer avec vigueur dans un sur-place esthétique affirmé. A quoi ressemble donc ce premier album, fruit de la claviériste et chanteuse Aleksandra Dudziak ? A Millenium, Nemezis, Albion et Quidam. On ne saurait mieux dire. Un rock néo-progressif très stylisé, très calme et très planant avec voix féminine aérienne, nappes de claviers et guitare langoureuse tout en modestie. Le mélange, s’il semble plutôt évident, ne prend pourtant pas aussi bien que chez Albion, par exemple, qui a bien su faire patienter les amateurs impatients de Marillion avant la sortie de leur Magnum Opus de la fin de l’année. On se quittera avec la formule d’usage : les amateurs apprécieront, les autres se rendormiront.
  • Année: 2008
  • Label: Lynx Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir