:|
12 Janvier 2009

Baraka

Shade of Evolution

par Christophe Gigon
Huitième album en onze ans pour ce power trio japonais qui nous propose une musique musclée souvent proche du Rush des années quatre-vingt, la voix en moins. Et Baraka s’est permis le luxe du tout instrumental. Un pari risqué, surtout pour un ensemble composé seulement de trois musiciens (un bassiste, un batteur et un guitariste, pas de claviériste !). Pari tenu néanmoins. C'est dynamique, fraîs, jamais démonstratif et toujours très mélodique. Certes, de nombreux passages nous ramènent directement à Grace under Pressure ou Presto (Rush) même si ceux-ci sont mêlés à d’autres influences plus agressives ou psychédéliques (Jimi Hendrix, Led Zeppelin ou encore Frank Zappa). Les compositions sont solides bien qu’elles ne cassent pas toutes la baraque (NdlR : il fallait l’oser, celle-ci !). Les musiciens sont, doux euphémisme, à l’aise avec leurs instruments, et la production, assez typée années quatre-vingt, tout à fait adéquate. Ce disque, pas vraiment original, il faut bien le reconnaître, risque pourtant de plaire à tout amateur de cette musique si particulière que ne parviennent à produire, et pour cause, que les groupes réduits à trois personnes (Cream, Police, Jimi Hendrix Band ou… Rush). Il serait fort intéressant de revoir cette énergie se démultiplier en concert !
  • Année: 2008
  • Label: Musea Parallèle

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir