:|
28 Octobre 2008

Mirage

Borderline

par Christophe Gigon
Evidemment, avec un intitulé d’album pareil, il serait difficile de persuader quiconque que ce groupe français propose une musique nouvelle et hautement originale. Mirage est une formation nationale actuelle de rock progressif qui, depuis son premier album sorti en 1999 A Secret Place et Tales from the Green Sofa en 2001, s’efforce de proposer une musique fortement inspirée de Camel – dont l'album mythique, il faut bien le rappeler, porte le nom de Mirage justement – sans essayer d’y ajouter une teinte plus personnelle. A cet égard, la démarche proposée peut paraître assez semblable à celle adoptée par The Watch (Italie) ou Unifaun (Suède), qui s’efforcent de produire la musique que Genesis aurait pu créer s’il ne s’était mis en stand by comateux de mauvais augure. On peut redouter cette approche ô combien peu progressive de la musique, tout en admettant cependant que glisser un disque tel que Borderline dans sa platine peut procurer un bien fou. Et c’est le cas ! Cette collection de neuf titres au rock lorgnant furieusement vers un symphonisme lyrique – cher à Andy Latimer de Camel – plaira aux amateurs du genre. L’exercice de style est réussi haut la main et, en toute honnêteté, la musique est for bien écrite. Inutile de quérir la moindre once d’originalité dans cette galette : c’est le désert, mais qu’il est bon de s’y perdre !
  • Année: 2008
  • Label: Musea

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir