:|
08 Septembre 2008

Cog

Sharing Space

par Jérémy Bernadou
Une fois n'est pas coutume, nous avons affaire à des Australiens qui proposent en prime de la musique de qualité ! Dix ans après leurs débuts, deux EP remarqués et un premier effort The New Normal, les voilà revenir à la charge. Ce cocktail à cheval entre différents courants leur vaut déjà une certaine popularité, Sharing Space est donc attendu au tournant par les amateurs.

Dès les premières minutes, on remarque l'évolution du groupe. La musique de Cog se fait moins sombre, dans une optique de « rock alternatif » teinté de références progressives et baignant dans une atmosphère mainstream qui reste suffisamment maîtrisée pour ne pas verser à tout va dans la facilité. Bref, on s'éloigne quelque peu des rivages rappelant Tool vers quelque chose de plus direct, mais aussi de plus léché. Ce n'est pas pour autant que la formation oublie les constructions aventureuses, en témoignent le premier et le dernier titre, aussi différents que richement élaborés. La progression de « No Other Way » possède une efficacité redoutable, mettant immédiatement l'auditeur en condition. Les arpèges chatoyants prennent peu à peu leur envol, tout en conservant une fraîcheur certaine.

Le trio aborde également un autre aspect de sa personnalité avec un ensemble de titres plus courts aux refrains efficaces et aux tonalités accrocheuses. Les murs de guitare du final de « What If » et le travail sur les voix rappellent Oceansize. « Are You Interested ? » a par ailleurs tout du parfait single, bien que ce titre n'ait pas été choisi par le groupe. Sharing Space, qui dure près d'une heure et quart, aurait très bien pu être amputé de quelques morceaux sans pour autant remettre en cause la cohésion de l'ensemble. Le morceau-titre ou le trop évident « Say Your Last Goodbye » auraient pu être évités pour effacer l’aspect quelque peu monolithique que revêt la galette sur la longueur. Parfois, les paroles pertinentes et longuement mûries prennent le pas sur la musique, ce qui laisse un sentiment de frustration. Ceci dit, cette recherche textuelle ouvertement politisée leur permet aussi de se démarquer de la masse de groupes du même courant, sans grande personnalité pour la plupart.

« Swamp » fait penser au précédent album, avec son côté plus inquiétant dans les parties denses et compactes, par ailleurs très bien rendues grâce à la production de Sylvia Massy (Tool, System of a Down). Le violon timide présent sur ce titre reste intelligible, bien qu'il soit soutenu très intensément par les musiciens qui meublent l'espace sonore. « The Movie's Over » sort également du lot avec sa conclusion planante et le solo atypique de Flynn Gower. Bref, ce disque comporte de nombreux moments de bravoure malgré certaines faiblesses sur la longueur. Cela leur suffira-t-il à prendre plus d'ampleur ? Visiblement oui, Sharing Space s'étant hissé à la deuxième place des charts australiens à sa sortie. De bon augure pour la suite !
  • Année: 2008
  • Label: Superball Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir