:)
06 Juillet 2008

Brave

Monuments

par Dan Tordjman
Brave est un groupe américain, originaire de Virginie et fut un temps un trio composé de Michelle Loose (chant, piano), de son frère Scott (guitares) et Trevor Schotz (batterie) sous le nom Arise From Thorns. La formation n’en est pas là à son coup d’essai puisqu’elle a déjà sorti deux MCD et un album, Searching for the Sun sorti en 2002. Entre temps, la formation s’est vue enrichie de Ben Kelly à la basse, de Suvo Sur au violon (présent sur le MCD Passages), et du dernier arrivé Matt Kozar.

Musicalement, la direction artistique prise par le groupe à de quoi surprendre. On est désormais aux antipodes de ce qui faisait la force et l’originalité de Searching for the Sun à savoir un savant et fin mélange entre finesse, puissance et lyrisme grâce à la voix de Michelle Loose. L’intérêt du prédécesseur de Monuments était également ces ambiances feutrées, ces mélodies satinées où le piano prédomine. Ici les guitares ont fait un coup d’état et pris le pouvoir. Et si Brave n’a jamais caché dans sa biographie son amour pour des cadors du progressif tels Pink Floyd, Fates Warning ou Queensrÿche, l’influence des deux géants n’a jamais été aussi flagrante. Dès les premières secondes de « Hold On », on s’aperçoit que Brave a durci le ton, mais également le son. Une erreur de jeunesse qui avait pu faire défaut sur Searching for the Sun ou la production, bien qu’honnête, manquait de relief. Le sentiment de puissance et d’agressivité se confirme sur « Hero » avec sa rythmique façon black metal et son refrain lyrique qui en étonnera plus d’un. A écouter aussi « Driven » avec son intro de batterie pour le moins impressionnante et son rythme endiablé.

On retombe sur le mélange finesse/brutalité avec « Forgiveness » où la voix de Michelle fait des merveilles sur fond de guitares et violon bien présents. Petite perle de composition, l’instrumental « To Remain Unseen » avec son intro folk fait son effet. On note au passage une petite influence d’Iron Maiden qui fait sourire car elle s’intègre sans mal à l’ambiance du titre. On en arrive ensuite au morceaux le plus accrocheur du disque : « Without You » qui renvoie aux bandes de messieurs Tate et Matheos et à l’époque Operation : Mindcrime et Perfect Symmetry. Vous n’avez pas fini de secouer la tête

En virant vers un son et une accroche plus metal, Brave n’a pas pour autant renié ses origines : l’ambiance feutrée de « Here » renvoie à Searching for the Sun, de même que la couleur de « Sooner or Later » ou « Something To This » avec une touche de modernité et de puissance. En clôture, l’épique « Stronger » et ses huit minutes viennent mettre un point final à un disque qui confirme tout le bien que l’on pensait de cette formation qui a su progresser sur tous les plans : composition, arrangements et production. Six ans ont été nécessaires pour sortir Monuments. Six années au cours desquelles Brave a muri, évolué, mué. Six années pendant lesquelles, Brave est devenu plus fort, plus… Stronger et ce, pour notre plus grand plaisir d’auditeur. Nous ne saurions trop vous conseiller de jeter une oreille attentive sur les précédentes productions de Brave afin de vous faire une idée sur l’évolution artistique de ce groupe.
  • Année: 2008
  • Label: Autoproduction

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir