:|
01 Juillet 2008

Spock's Beard

Live (DVD)

par Jean-Daniel Kleisl
Oubliée la période Neal Morse ! En trois albums et autant de tournées européennes et américaines, la bande de joyeux lurons emmenée par Nick D’Virgilio et Alan Morse a étonné le public par son approche à la fois plus rock’n’roll et moins alambiquée que par le passé. Outre les albums studios, le live Gluttons for Punishment (2005), quasi unanimement salué par la critique, accentuait encore cette impression en ne puisant que parcimonieusement dans l’histoire du groupe, sans la renier toutefois.

Quid de ce nouveau DVD, également sorti sous la forme d’un double CD, sobrement intitulé Live ? Enregistré au De Boerderij de Zoetermeer (Pays-Bas) en mai 2007, il continue en fait sur la lancée de Gluttons for Punishment, l’aspect visuel en sus et une set-list totalement différente, à l’exception du très enlevé « Surfing Down the Avalanche ». Après les débuts hésitants de la tournée Feel Euphoria, les performances vocales de Nick D’Virgilio sont tout simplement excellentes depuis trois ans et font largement oublier son prédécesseur (à l’exception de quelques rares morceaux comme « The Great Nothing », absent de ce DVD). Le même D’Virgilio n’hésite pas à effectuer des accompagnements aux claviers ou à la guitare, de même qu’il reste toujours aussi magistral derrière ses fûts (quand il ne chante pas). La section rythmique est superlative, comme toujours dans Spock’s Beard, entre ce lutin de Jimmy Keegan, une sorte de Gavin Harrison miniature, et le très posé mais puissant Dave Meros à la basse. Ryo Okumoto, quant à lui, fait le pitre avec une aisance rare, grimpant sur ses claviers et haranguant la foule qui répond à chaque fois. Enfin, Alan Morse, le Jeff Beck (soyons fous !) du classic prog actuel, représente sans doute l’élément le plus original du groupe avec sa technique particulière, ses sonorités distordues, ses attaques très rock. Noyé sous des tonnes de claviers antédiluviens lors de la période Neal Morse, il émerge en concert de façon magistrale depuis le départ de son frère, même si ce n’est encore pas assez à notre goût pour l’objet sous chronique. En effet, et c’est la critique principale que l’on imposera à ce DVD, la production paraît un peu trop lisse et trop léchée et ne met pas encore assez en avant Alan Morse, principalement ses parties rythmiques qu’on aurait aimées légèrement plus lourdes, au contraire, par ailleurs, du double live Gluttons for Punishment !

Cela dit, ce DVD, basé essentiellement sur le dernier album éponyme des barbus avec quelques anciens morceaux rarement joués en public (« In the Mouth of Madness », « Crack the Big Sky ») sans oublier les indétrônables « Thoughts - Part 2 » et « Walking On the Wind », démontre s’il en est encore besoin que Spock’s Beard reste une sacrée bête de scène. L’image et le son, très fins (juste un peu trop pour le son), suffisent à le rendre indispensable pour les amateurs du groupe mais aussi à permettre sa découverte dans sa version actuelle pour les autres. Et l’on va tous émettre un grand yeah ! après un medley final splendide et plus de deux heures de prestation scénique de haute volée !
  • Année: 2008
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir