:)
29 Mai 2008

End of You

Mimesis

par Aleksandr Lézy
End of You est un groupe finlandais basé à Helsinki et fondé en 2004. Après une première démo en 2004 et un premier album Unreal remarqué en 2006, le groupe a bien l’intention de faire parler de lui : de sources sûres, Mimesis possède la panoplie complète du tueur à gages ou du sniper camouflé qui vient vous annoncer votre fin.

End of You a pris le parti de fabriquer une musique aussi bien puissante que facile d’accès, ce qui ne signifie en aucun cas une éventuelle simplicité. En effet, le principe est de faire des chansons correspondant à des durées radio d’environ quatre minutes, des guitares saturées racées bien épaisses sur les power chords, des synthétiseurs aussi majestueux que créatifs et un chant profond, viril et mélodique. Cette mixture fait rapidement son effet. Les influences sont palpables mais quasi indéfinissables, et c’est avec un engouement certain que l’on peut se plonger dans un univers démentiel créé en grande partie par un claviériste exceptionnel en la personne de Joni Borodavkin. Son style épuré, mélange de textures aussi bien symphoniques qu’electro, repose sur de solides bases d’écriture. Chaque chanson possède sa touche, son effet sonore qui englobe un énorme mur de guitares et de batterie. Le plus surprenant réside dans le fait que même sur les chansons un peu plus calmes les grosses guitares sont toujours présentes et l’émotion cultivée par des harmonies conventionnelles ne perdent aucunement de leur éclat, de leur beauté.

Le petit plus de ce groupe déjà bien aguerri consiste en la voix de Jami Pietilä, un chanteur charismatique et brillant dont les progrès depuis le premier album ont été exponentiels. Sa technique est classique mais son timbre et sa manière de placer les mots par vagues est assez saisissante. On retiendra les morceaux « Better God », « Paper Trails », « Driving Down the Void » et la fantastique reprise de Tina Turner « Goldeneye » tout droit sortie d’un des derniers James Bond et placée au sein de l’album comme s’il s’agissait d’un morceau du groupe. Servi par une production massive due à Hiili Hiilesmaa, l’homme qui se cache derrière les sons de HIM, The 69 Eyes et Apocalyptica, End of You offre un Mimesis qui imite le talent des grands sans jamais les citer.

Sans parler de musique commerciale, End of You réussit à faire en sorte que chaque titre soit potentiellement un tube. Grâce à une manière de faire vraiment très personnelle, ce groupe finlandais rend le schéma couplet/refrain extrêmement efficace balayant ainsi a priori et idées reçues.
  • Année: 2008
  • Label: Spinefarm Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir