:|
17 Février 2014

Light Coorporation

Aliens From Planet Earth

par Aleksandr Lézy

Une année seulement après la sortie de Rare Dialect en 2011, Light Coorporation remet le couvert avec Aliens From Planet Earth. Les improvisateurs polonais n’écoutant que leur courage défient les lois de la gravité et prennent le parti d’enregistrer tout en haut d’un château d’eau. Exercice de style démontrant une force de caractère créatrice mais aussi d’inventivité.

Après une écoute de ce second album, l’on est propulsé dans une dimension complètement différente de celle du premier. La griffe est la même, pourtant l’effet produit n’a rien à voir. La musique est introspective, ambiante, éthérée, n’arpente pas les sillons d’une composition claire et définie. Elle dérive sur les flots d’un subconscient dernier degré, par touches de saxophones, de grincements de cymbales et de notes éparpillées !

Changement d’axe de recherche, la composition est partagée, fragmentée, vaporeuse. La production réaliste maintient le propos hors de l’eau tandis que le discours, lui, s’immerge dans la déliquescence d’un songe furtif. Les improvisations sont belles et délicates mais manquent cependant sérieusement d’aplomb et de consistance. Choix délibéré, il n’empêche que l’imagination dont faisait preuve Rare Dialect n’est pas au rendez-vous.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir