:|
02 Novembre 2012

Altrock Chamber Quartet

Sonata Islands Goes RIO

par Christophe Manhès

Comme son nom le laisse deviner, le Altrock Chamber Quartet est un quatuor voué à jouer de la musique de chambre. Constitué d'un violon, d'un violoncelle, d'une clarinette et d'une flûte, son originalité tient en ce qu'il s'est destiné à l'interprétation de standards du RIO (ou Rock in Opposition, et non pas, bien sûr, la ville Rio de Janeiro comme le laisse penser avec humour la pochette de l’album) dont, entre autres, ceux de Thinking Plague et Univers Zéro.
Dans le fond rien d'étonnant à ce que des adeptes d'un courant qui a toujours eu pour ambition de s'émanciper du rock, et qui fraye régulièrement avec la musique classique, aient fini par tenter d'élever son répertoire jusqu'à la « grande musique ». Encore fallait-il que cet exercice, périlleux, d'une rigueur d'écriture et d'exécution élevée, soit réussi ; ce qui n'est malheureusement pas le cas ici. Dévitalisés de leurs parties rythmiques rock, la plupart des titres de « Sonata Islands Goes RIO » pâtissent plus qu'ils ne s'anoblissent des transcriptions pour quatuor par l'Italien Giovanni Venosta. De plus, l'interprétation manque bien trop de relief pour ne pas laisser s'immiscer rapidement l'ennui.

Si l'ambition de l'exercice est à saluer et que le répertoire du RIO peut mériter — sans que l'on en soit certain non plus — un tel traitement, difficile quand même de trouver son compte à l'écoute de ce disque qui n'est certes pas sans intérêt, mais qui fait la démonstration que la musique de chambre, pour briller, demande des compétences techniques et artistiques particulièrement pointues qui font encore défaut à ce Altrock Chamber Quartet.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir