:)
22 Juillet 2008

Rajna

Otherwise

par Guillaume Beauvois

Fondé en 1997, Rajna a exploré au fil de sept albums les chemins de l'heavenly voice mâtinée de world music empruntés auparavant par Dead Can Dance (on pensera surtout àSpiritchaser). Après avoir sorti une anthologie avec Black Tears, Jeanne et Fabrice Lefebvre ont décidé d’amorcer un virage dans leur parcours assez linéaire. Otherwise ne dépaysera cependant pas trop les habitués des deux Français. L'assise constituée de métissage culturel est toujours là mais se trouve modernisée. On peut ainsi noter l'apparition de guitares électriques saturées dynamisant l'ambiance éthérée de l'ensemble. Le travail de composition a évolué vers des structures plus proches de chansons que de morceaux contemplatifs et le chant de Jeanne s'est ouvert, avec brio, à d'autres expériences : des textes en anglais sont chantés, de manière fort juste, sur les musiques touchantes des deux musiciens, auxquelles l'utilisation d'instruments électriques voire électroniques (comme des boîtes à rythme) apporte une touche trip hop à l'ensemble du disque, lorgnant toujours du côté heavenly, un peu à la Cocteau Twins. Les morceaux renferment également toujours de belles parties jouées sur des instruments traditionnels orientaux. Parfois le disque se tourne vers une pop à la Kate Bush ou Tori Amos, comme sur « Angel », chanson émouvante pour laquelle la performance de Jeanne est impressionnante dans un registre plus « conventionnel » que ce qu'elle avait précédemment fait. Au terme du voyage offert par Otherwise, on se rend compte que l'on a parcouru de nombreux pays. Rajna offre ici l’un de ses disques les plus variés et par là même un de ses albums les plus originaux.

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir