:|
01 Janvier 2008

Spaced Out

Crescendo Festival (DVD)

par Jean-Philippe Haas
Si vous avez jeté un œil sur le DVD du festival Crescendo ou une oreille sur le CD du groupe, Live at the Crescendo Festival, tous deux chroniqués dans ces pages, vous savez probablement à quoi vous attendre avec cette version en images du show présenté par les Canadiens à St. Palais sur Mer le 18 août 2006.

Très à l’aise sur scène, Spaced Out interprète ses titres avec une insolente facilité, ce qui est d’autant plus étonnant lorsqu’on connaît leur complexité. Les morceaux à dominante mélodique (« A Freak Az », « New Breed », « Art Attack Pt II »…) sont insérés entre les démonstrations de force par lesquelles on découvre l’étonnante synchronisation qui existe entre les musiciens. Aucune place n’est laissée à l’approximation. On retiendra une fois encore l’extraordinaire prestation de Martin Maheux derrière la batterie, peu expansif mais redoutable de technique, de précision et de feeling.
L’absence d’un claviériste depuis Unstable Matter explique sans doute pourquoi la plupart des titres joués sont centrés sur le trio batterie / basse / guitare. Les claviers sont par conséquent des enregistrements et Slow Gin, qui leur fait la part belle, n’est représenté que par « Minor Blast », tandis que le petit dernier, Unstable Matter est bien évidemment le mieux défendu. Avoir négligé Slow Gin est sans doute le défaut principal de ce concert car six des titres du précédent DVD Live in 2000 figurent également sur celui-ci (même si le jeu de la comparaison peut être intéressant pour les fans die hard).

A l’image de Live in 2000, le son est limpide et le mixage d’Antoine Fafard quasi parfait bien que seule la stéréo soit disponible. L’acquisition de ce DVD est-elle dès lors indispensable pour les possesseurs du CD ? Si on considère que seuls trois titres (et deux interludes instrumentaux) viennent s’y rajouter, à savoir « Art Attack Pt II », « Jamosphere » et « Minor Blast », et que la section bonus brille par sa pauvreté, la version sonore sera sans doute suffisante pour la plus grande partie des fans du groupe malgré une mise en image proposant des plans assez variés.

Avec ce concert, Spaced Out ne fait que confirmer sa place dans le peloton de tête de la fusion jazz metal instrumentale. Capable d’interpréter sur scène des titres éminemment complexes, le groupe démontre s’il le fallait encore qu’il n’est pas qu’un groupe de studio.
  • Année: 2007
  • Label: Unicorn Digital

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir