:|
29 Octobre 2007

Her Name Is Calla

2 EP’s

par Djul
Paraît-il que les règles sont faites pour être transgressées. Alors faisons-le aussi pour Progressia qui ne chronique normalement que des albums, les fameux LP. C’est à la réception de deux EP, justement, que nous est venu l’idée de faire une entorse subtile à nos principes éditoriaux : deux EP ne font-ils pas un LP ?! Trêve de justifications arithmétiquement douteuses, parlons un peu des intrigants Her Name Is Calla, le dernier groupe signé chez Gizeh Records, qui héberge les prometteurs Immune!

Condor/River est leur premier essai discographique, paru cet été. Deux morceaux qui n’en font qu’un, soit « Condor » et ses dix-sept minutes et « River », sa conclusion électronique de moins de deux minutes. Un vrai « morceau fleuve » donc, qui, comme son nom l’indique, serpente le long d’intrigantes sinuosités, du post rock à la musique nouvelle (avec en prime quelques arrangements minimalistes aux instruments à cordes et à vent) pour s’achever vers un trip hop hanté, et magnifiquement scandé par son chanteur, Tom Morris. Un premier essai sous forme de coup d’éclat, puisque le groupe réussit à proposer un titre complexe et pourtant immédiatement accrocheur, qui s’écoute comme on lirait un roman noir !

A Moment of Clarity est le petit frère, et reprend la formule des deux titres, mais dans des proportions et dans un style plus calibrés. Les accointances avec Radiohead et Muse se font plus évidentes, en particulier sur le morceau-titre, structuré de manière bicéphale : une montée en puissance toute en finesse à la Thom Yorke, et un final saturé emprunté à Matthew Bellamy. Des arrangements de cuivre intelligemment exploités rehaussent l’originalité somme toute limitée de ce titre efficace. « Lincoln » fait retomber la pression grâce à son atmosphère de recueillement post-rock : claviers évanescents et guitares fragiles composent une trame qui rappelle Landberk.

Un premier EP aventureux suivi d’un second tout à fait dans l’air du temps : seul un album complet permettra de savoir quelle voie Her Name Is Calla compte emprunter. Le groupe est en tout cas bien équipé pour nous proposer un voyage en apnée dans lequel on cherchera à se replonger dès le début 2008 !
  • Année: 2007
  • Label: Gizeh Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir