:|
29 Octobre 2007

Parallaxe

Soundtrack

par Dan Tordjman
Qu'elle est loin l'époque où chaque ville voyait émerger un vivier d'artistes talentueux. On se souvient de Toulouse qui, outre l'illustre Claude Nougaro, a vu naître, Images, Gold, Pauline Ester et autres Jean-Pierre Mader [NdlRédaction: très prog Jean-Pierre Mader]. Serait-on sur le point de revivre la même embellie à Bordeaux ? Passons Pascal Obispo, aujourd'hui les fers de lance de la scène metal prog girondine ont pour nom Plug In et Parallaxe.
C'est précisément de ces derniers dont il est question et pour les fidèles parmi les fidèles d'entre vous, le nom Parallaxe ne vous est pas inconnu. Evoluant dans un registre instrumental, les Bordelais étalent leur talent et leur dextérité tout au long de cette galette. Il convient d'avouer que le quatuor a particulièrement soigné la production de cette « Bande Annonce ». Saluons la très belle cohésion de la section rythmique composée de la bassiste Béatrice Amani et Bruno Felloneau, qui constitue une véritable assise pour les acrobaties digitales d'Alex Andrini et Matthieu Huck, respectivement guitariste et claviériste de la formation. La preuve est faite sur l'excellent morceau d'ouverture « Freak Circus », groovy et puissant à souhait.

Alors oui, Parallaxe fait dans le metal progressif technique. Oui, Parallaxe a été nourri au biberon Dream Theater et surtout Liquid Tension Experiment. Ça vous ennuie ? Rassurez-vous, il n'y a pas que ça. On pourrait également citer le Grand Wazoo, Frank Zappa. Ça va mieux ? Bon, c'est que vous êtes sur la bonne voie.

Et il faudra reconnaître aussi que Soundtrack est un nom qui sied tout à fait à ce disque car on y retrouve l'influence de compositeurs de musiques de film tel l'illustre Danny Elfman. Ce que l'on aime chez Parallaxe, c'est ce petit grain de Folie, avec un « F » majuscule. Certaines parties insoupçonnées dessineront chez de nombreux auditeurs un sourire de surprise qui risque de leur faire appuyer sur la touche repeat.

Il est agréable de voir de le metal progressif Made In France se porte bien avec les confirmations de groupes comme Spheric Universe Experience, Conscience, Innerchaos. Parallaxe fait sans contestation partie de cette génération porte drapeau et reprend le flambeau là où feu Regency l'a laissé. On espère qu'on entendra parler bien longtemps des Bordelais. Nul ne doute qu'en compagnie de leurs voisins de Plug In, le metal progressif hexagonal a encore de beaux jours devant lui.

  • Année: 2007
  • Label: Autoproduction

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir