Interview

Mats/Morgan Band

24 Juin 2010

Bons comme des M&M's !

par Florent Simon
Pour la cinquième fois en huit ans, Morgan Ågren (batterie) et Mats Öberg (claviers) sont venus enflammer la salle du Triton aux Lilas, aidés par leur compatriote bassiste Gustav Hielm. Et pour la cinquième fois, ils ont emballé le public présent à ce festival technique époustouflant. Les Scandinaves issus de l'écurie Cuneiform Records enchantent depuis 2003 autant les fans de progressif au penchant affirmé pour le jazz et l’improvisation que ceux de Frank Zappa. Rencontre avec l’homme qui murmurait à l’oreille de trois grosses caisses et sept pédales…

Progressia : Quels sont tes débuts dans le monde de la musique et comment as-tu rencontré Mats ?
Morgan Ågren : Je viens d’une petite ville du nord de la Suède où j’ai rencontré Mats quand j’avais quatorze ans et lui dix. Nous avons joué sur scène dès notre première rencontre, en faisant trois reprises. Rapidement, nous avons vite compris quelles possibilités émanaient de notre collaboration,  la magie était déjà là. Nous voulions simplement faire la musique que nous aimions, et avons beaucoup appris ensemble en jouant par-dessus les disques.

Quand t’es-tu dit que tu voulais faire de la musique toute ta vie? Quel a été le point de départ du succès ?
Je m’en souviens exactement, j’avais sept ans et c’est la première fois que j’ai joué en public. Mon père était violoniste dans un groupe occasionnel et j’avais l'idée d'y participer. Une fois, il m’a autorisé à le faire sur une chanson, et à partir de ce moment précis, j’ai su que je ne voulais rien faire d’autre. A l’école, je ne parlais que de ça dans mes rédactions, ou bien je peignais les musiciens ! Suite à ma rencontre avec Mats, nous avons passé des années à jouer durement et constamment. C’est surtout Frank Zappa qui nous a faits connaitre, après nous avoir invités sur scène en 1988 à Stockholm. Le lendemain, nous passions à la télé et faisions la une des journaux dans tout le pays !

Quelle est justement la place du Grand Wazoo dans votre musique ? Quelles autres influences vous ont marqués ?
Frank a été et reste toujours une grande influence. Pour Mats et moi, c’est une racine, tout comme des groupes tels que King Crimson, Magma, ou même les Beatles. Mats a été marqué par George Duke, Joe Zawinul, Chick Corea, pour ne citer qu'eux. Ma première influence en tant que batteur a été Buddy Rich, un musicien impressionnant, puis Tony Williams, Terry Bozzio, Christian Vander, et beaucoup d’autres. Nous sommes également intéressés par des musiciens comme Allan Holdsworth ou Jaco Pastorious.

Citer Buddy Rich comme influence à sept ans est inhabituel. Dans quelle ambiance musicale avez-vous grandi ?
Ce genre de musique était comme un antidote pour moi ! A titre de comparaison, je trouve que Ringo Starr était parfait pour les Beatles mais ce n’était pas ce qui m’intéressait à dix ans. Le premier souvenir de Mats remonte à ses trois ans, quand après avoir mangé un dessert parfumé à la cannelle, il entendit « Birds of Fire » de Mahavishnu Orchestra, et sentit l’odeur de la cannelle lui revenir ! Enfant, il était passionné de musique. D’ailleurs, à sept ans, il a menacé ses parents de sauter du haut des escaliers s’ils ne lui achetaient pas le dernier Earth, Wind and Fire ! Il m’a fait découvrir beaucoup de choses.

Penses-tu que votre musique appartienne à un style particulier ? Te sens-tu proche d’autres musiciens ?
Même si je considère que nous possédons notre propre style, il est évident qu'il ne vient pas de nulle part. C’est un mélange de nos influences, qui peuvent être naturellement perçues. Mais ce que vous entendez est le résultat de nous trois, de la manière dont nous pensons la musique et dont nous voulons la jouer. C’est dur à décrire : beaucoup d’énergie, une part d’improvisation importante, des parties complexes et pas de voix. En revanche, il est souvent difficile de jouer avec les autres car notre musique n’est pas simple. Faire des arrangements est compliqué, tourner coûte de l’argent, etc.

Quel est le processus de composition au sein du groupe ?
Il est avant tout basé sur la recherche et cela peut aller assez vite. En général, il nous paraît logique, vu la manière dont on procède pour composer. Cependant, comme nous jouons certains morceaux depuis presque dix ans, nous avons besoin d’explorer de nouveaux chemins, et ce que nous pratiquons maintenant ne ressemble pas à nos débuts. A titre personnel, j’utilise l’électronique pour faire jaillir mes idées. Toute ma musique est dans ma tête, mais je ne peux pas l’écrire sur du papier. J’ai besoin d’outils : séquenceur, sampler, ordinateur, ... je compose d’ailleurs pour la batterie en dernier, car les thèmes sont déjà écrits.

Utilisez-vous donc des partitions ?
Non. Il y a dix ans, j’ai composé des chansons avec l'aide d'un séquenceur et un clavier, et j’ai imprimé quelques partitions pour les autres. Mats enregistrait également tout sur cassette. Mais nous ne sommes définitivement pas un « groupe à partitions ». C’est plutôt une attitude qui requiert des oreilles et un esprit ouverts. Si par exemple Gustav me posait tout le temps des questions, ça ne marcherait pas. 

Y a-t-il davantage d’improvisation dans votre musique ?
Avant d’être un trio depuis trois ans, nous jouions en quintette. Trois personnes ont plus d’espace et de possibilités que cinq, tout  vient donc plus naturellement. Nous improvisons également car nous sentons que c’est la meilleure chose à faire. On continuera ainsi par la suite. Par exemple, on joue quinze minutes, puis on écoute ensemble et on garde les bonnes idées.

Quelle est l’actualité du groupe et de ses musiciens ?
Nous venons juste de ressortir The Music Or the Money, agrémenté de quarante-quatre minutes inédites. J’ai commencé à bosser sur du nouveau matériel. Tout est sur mon ordinateur à la maison, et j’espère pouvoir l’enregistrer bientôt. Je dois également partir aux Etats-Unis pour enregistrer avec Bill Laswell, légendaire producteur et joueur de basse. Dans un avenir plus proche, j’enregistre pour Special Defects 2, notre projet avec Fredrik Thordendal, dont la sortie est prévue pour bientôt. Le processus de création est différent du premier album. A l'époque, il m’avait envoyé des titres finis et des modèles rythmiques à suivre. Là, j’ai commencé à enregistrer seul, j’ai improvisé pendant cinq heures. Il écoutera les bandes, retiendra ce qui lui plaît et on avancera comme ça.
Mats quant à lui a à cœur de mettre en place un projet orchestral.

Comment vis-tu ton statut de « meilleur batteur de fusion », élu par les lecteurs du magazine Modern Drummer ?
Avoir ce prix est incroyable : je ne viens pas du bon pays, je ne joue pas avec des groupes connus, et pourtant je l’ai gagné ! Ce n’est pas quelque chose que j’ai attendu, mais j’espère qu’il nous aidera à aller plus loin. Modern Drummer est le plus grand magazine existant sur la batterie et des lecteurs du monde entier ont voté. La meilleure récompense reste cependant les gens, surtout les non-musiciens, qui viennent te féliciter après un concert.

Un dernier mot ?
Continuez à faire ce en quoi vous croyez et suivez votre voix intérieure. Je pense que cela vous donnera la meilleure récompense. Et n'oubliez pas d'acheter nos disques et de venir à nos concerts !

Galerie

Photos par V. Chassat

Commentaires 

#1 lpe 88 15-09-2018 11:53
Thanks very interesting blog!
Citer
#2 live22 apk 15-09-2018 20:45
First of all I want to say terrific blog! I had a quick question that I'd like
to ask if you don't mind. I was interested to know how you center
yourself and clear your head before writing. I have had
difficulty clearing my mind in getting my thoughts out there.
I do take pleasure in writing however it just seems like the first 10 to 15 minutes are usually lost simply just trying
to figure out how to begin. Any ideas or tips? Kudos!
Citer
#3 rollex11 login 16-09-2018 12:11
Awesome blog! Do you have any hints for aspiring writers?
I'm planning to start my own website soon but I'm a little lost on everything.
Would you recommend starting with a free platform like Wordpress
or go for a paid option? There are so many choices out there
that I'm totally confused .. Any suggestions? Thank you!
Citer
#4 ocean king yangon 16-09-2018 14:57
Wonderful article! That is the kind of information that should be
shared across the web. Disgrace on Google for not positioning this put up upper!
Come on over and seek advice from my web site . Thank you =)
Citer
#5 online casino venmo 23-08-2019 19:20
Hey! Do yoս know if they make any plugins tⲟ prootect
against hackers? I'm kinda paranoid about losing
everything I've worked hard on. Any sսggestions?



my homepage; ߋnlіne casino venmo
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir