:|
12 Janvier 2003

Nema

Heaven Way

par Julien Weyer
Nema : amen en verlan. Hasard ou clin d’œil, le nom de ce groupe invite à l’emploi du vocabulaire liturgique. Quatre musiciens - guitare, piano, contrebasse et batterie - aguerris bien qu’inconnus du public, provenant de chapelles musicales différentes - jazz, classique, chanson – décident un jour de se réunir… Qu’en ressort-il ? Un métissage, peut-être plusieurs, que l’on ne se risquerait pas à ranger dans une catégorie précise.

L’album commence et s’achève par des hommages, le premier au pianiste et professeur de composition espagnol Vicente Asencio, le second aux rockers de Led Zeppelin ! Les fans du groupe au dirigeable s’amuseront d’ailleurs à retrouver les compos qui ont inspiré ce dernier titre « Heaven Way ». Ailleurs, certains évoqueront les influences du Cubain Ruben Gonzalez (« Flamencotille ») ou du Français Erik Satie (« Obsession »). « Funky Trip » enfin nous rappelle que le funk est un mélange de rock et de jazz très rythmique.
Nema voyage non seulement d’une culture à l’autre mais aussi entre des ambiances contrastées : de la sérénité à l’inquiétude, de la facétie à la colère, de la méditation à la frénésie. Les instruments ne se contentent pas de produire des mélodies, mais dialoguent entre eux et expriment leurs humeurs avec un caractère bien trempé.

Serait-ce le paradis pour tous ou bien une création réservée à une élite mélomane ? La communion avec un tel ovni ne va pas de soi. Une sensibilité jazz semble nécessaire, tandis qu’un goût pour le rock progressif aidera à apprécier certaines longueurs plutôt que de les subir. Vous cumulez les deux ? Vous recevrez Heaven Way comme du pain bénit. Vous n’avez ni l’un, ni l’autre, mais une soif de découverte sans oeillères ? Convertissez-vous !
La messe est dite, ainsi soit-il.

Sortie prévue le 12/05/2003
Pour commander, écouter des extraits : www.juste-une-trace.com
  • Année: 2003
  • Label: Juste Une Trace

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir