:)
29 Février 2004

Ange

Par les Fils de Mandrin mil.77

par Julien Van Espen

Après la version anglaise (By the Sons of Mandrin), Ange sort à présent la version live de son fameux album Par les fils de Mandrin, paru en 1976. Ce dernier, souvent considéré comme le chef d’œuvre du groupe a d’ ailleurs reçu le grand prix de l’académie Charles Cros. Témoignage de l’âge d’or, ce Millésime complète de fort belle manière Tome IV qui, pour sa part illustrait la tournée 1977 de la troupe.

Christian Décamps, le poète, conte ici avec beaucoup de charisme la quête initiatique du bonheur poursuivie par une bande de malandrins. L’auteur restitue fidèlement son histoire, et il n’a probablement jamais été si habité. Enregistré les 25 et 26 mai 1977 au Palais des Sports de Paris, ce disque bénéficie d’une interprétation quasi parfaite.
Les morceaux, fidèles aux originaux, expriment plus de dynamique, de vie et de feeling. L’ambiance du concert s’en trouve admirablement retranscrite et donne une tout autre dimension à l’œuvre, on se sent directement au coeur d’une véritable pièce de théâtre. L’auditeur ne peut résister à la tentation de mettre des images sur la musique de Décamps et de se construire sa propre histoire, ses propres représentations mentales. Entraînante (« Des yeux couleur d’enfant »), planante (« Ainsi s’en ira la pluie ») ou moyenâgeuse (« Saltinbanques »), la bande son de ce rêve éveillé entretient à merveille l’intérêt pour l’histoire. Outre l’entièreté de l’album en live, Ange propose deux titres supplémentaires : « Exode », extrait de Au-delà du délire et « Le Vieux de la montagne » un inédit qui ne figure que sur la compilation …mémo. Nous sommes ici dans le rock progressif des années soixante-dix, accompagné de flûte traversière tout au long et en français, bien entendu !

Cette sortie ravira les fans d’Ange, et ceux qui ont assisté à la tournée de 1977 tout particulièrement. qui l’attendaient depuis vingt-sept ans ! A n’en pas douter, ce témoignage constitue une bonne porte d’entrée pour ceux qui veulent accéder à l’univers angélique. Doté d’un très bon remastering et d’une interprétation particulièrement vivante, ce disque révèle parfaitement de ce que fût Par les fils de Mandrin : une réussite commerciale et artistique.

  • Année: 2003
  • Label: Musea

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir