:|
20 Décembre 2010

Hamadryad

Intrusion

par Christophe Gigon
Forts d'un nouveau chanteur, les Québecois présentent à un public averti leur troisième album – en comptant le Live in France de 2006 enregistré au célèbre festival Crescendo à Saint-Palais-sur-mer. Manifestement, les divers changements intervenus au sein de la formation au fil des années n'auront pas émoussé la créativité du désormais quintette, qui se permet même l'outrecuidance de proposer un disque hautement énergétique puisant son inspiration dans divers chaudrons.

Une production limpide et plutôt rentre-dedans ne parvient toutefois pas à masquer complètement les influences vintage qui transpirent tout au long des neuf pistes d'Intrusion, Gentle Giant ou Genesis pour n'en citer que quelques-unes. L'aspect contemporain n'est toutefois pas en reste avec la présence de quelques passages plus appuyés, pas si éloignés des ambiances jouissives de X, dernier album de Spock's Beard.

Si elle insuffle une certaine puissance à l'ensemble, la voix de J-Phil Major s'avère finalement assez passe-partout et ne possède pas le timbre plus nuancé qui aurait pu faire vraiment décoller les nombreuses séquences plus oniriques déployées au fil des titres proposés. En résumé, Hamadryad propose un bon album de rock progressif « standard » qui ne bénéficie pas, pour l'instant, d'identité nettement affirmée. Une semi-déception.
  • Année: 2010
  • Label: Unicorn Digital

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir