:|
01 Décembre 2010

Minus the Bear

Omni

par Jean-Daniel Kleisl
Après un Planet of Ice des plus réussis publié en 2007, les mignons petits oursons de Seattle sont de retour avec leur pop electro progressive. Pas de réelle surprise avec ce nouvel album : la recette qui a tant bien fonctionné il y a trois ans est reprise avec délectation. Les mélodies sont toujours savamment trouvées et rafraîchissantes, les arrangements d'orfèvre.

Peu de temps mort dans cet « Objet Musical Non Identifié », tout est superbement bien amené, à commencer par le tube « My Time ». Les parties électroniques et de claviers apportent également un plus indéniable grâce à leur finesse hallucinante. Dave Knudson tient son rôle favori depuis Botch : tisser des entrelacs superbes avec sa guitare et pourtant si peu présents.

Si la section rythmique est un monstre d'efficacité, il manque néanmoins cette habituelle touche de folie à la guitare, ici sous-employée, au contraire de ce que fait Reine Fiske chez Dungen, par exemple. De ce manque d'exubérance ressort l'impression d'une musique trop peaufinée et trop (po)lissée. MInus the Bear propose pourtant un disque solide de bout en bout. Moins cadenassé dans la forme, il aurait immanquablement marqué durablement les esprits.
  • Année: 2010
  • Label: Dangerbird Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir