:)
12 Mars 2010

Nihil Novi Sub Sole

Jupiter Temple

par Jean-Daniel Kleisl
Rien de nouveau sous le soleil, mais dans l'antre du diable se trament des nouveautés terrifiantes, à l'instar de Nihil Novi Sub Sole, nouveau projet solo de Marco Kehrens (ex-Deinonychus, ex-Bethlehem, ex-Dark Sanctuary). Après un premier EP quatre titres publié l'année passée, le Hollandais présente ce premier album de quarante-sept minutes de noirceur implacable.

Dans la lignée d'Elend, Lustmord voire de Dead Can Dance par certains de ses aspects et surtout d'Orplid, Nihil Novi Sub Sole propose une musique ambient très sombre dans un environnement industriel et martial. L'album, un superbe digibook de format A5, est une réflexion sur les pires horreurs commises par l'humanité, notamment pendant la période fasciste et nazie, particulièrement riche en monstruosités de toutes sortes. De discours haineux en harangues guerrières (on reconnaît Mussolini dans « Fellonia Con Sangue »), Jupiter Temple développe une vision apocalyptique sous des nuées de violons morbides.

Extrêmement bien produit et assez varié malgré douze titres très compacts, le Temple de Jupiter est à ranger dans le rayon des meilleures musiques de film d'horreur. A consommer toutefois avec modération sous peine d'un rejet comparable à celui de Malcolm McDowell avec la musique de Ludwig Van dans Orange Mécanique. S'il parvient à résister à l'épreuve du temps, cet essai fera immanquablement date.
  • Année: 2010
  • Label: My Kingdom Music

Commentaires 

#1 StevCals 04-10-2019 06:52
Real Dutasteride Medication Internet Viagra E Vene Varicose Viagra Y Prostatitis prix du viagra pharmacie en le tampon Viagra Y Embarazo
Citer

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir