:|
22 Novembre 2009

Gov't Mule

By a Thread

par Christophe Gigon
Le retour du cultissime jam-blues-rock-band américain après trois longues années d’absence ravira les amateurs du Allman Brothers Band dont, faut-il le rappeler, Warren Haynes, guitariste, chanteur et producteur, fait également partie. Plus qu’un side project, Gov’t Mule n’en finit pas de réinventer son rock yankee pur jus depuis le milieu des années quatre-vingt-dix. La musique, tour à tour simple et directe comme un uppercut (ZZTop), ambitieuse et élancée (Umphrey’s McGee) voire parfois so british (le chanteur rappelle le timbre du vocaliste de Thunder, gage de qualité !), réussit le tour de force de brasser très large tout en maintenant constamment un propos resserré et efficace. Le son tantôt gras à souhait, tantôt d’une finesse confondante, permet également d’éviter le piège de la redite musicale, surtout dans un style aussi défriché que celui pratiqué par le quartette texan. L’orgue versatile de Danny Louis et le jeu de batterie tout en nuances de Matt Abts confèrent une couleur « progressive » à l’ensemble même si les influences de cette formation ne se situent clairement pas chez les dinosaures anglais des années soixante-dix. Les amoureux de Bruce Springsteen seront, eux, conquis par le magnifique « Gordon James » en milieu d’album. Signalons enfin la présence de Billy Gibbons (ZZTop) sur le décapant morceau d’ouverture. Gov’t Mule semble être la preuve que la musique mainstream peut parfois faire montre d’une rare exigence. Rien de nouveau sous le soleil d’Austin, mais une sacrée pêche bienvenue en ces périodes hivernales.
  • Année: 2009
  • Label: Provogue Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir