:)
02 Juin 2009

Riverside

Anno Domini High Definition

par Jérôme Walczak
Mariuz Duda confine à la magie pure et simple. L’enchantement des virtuoses polonais n’a jamais cessé de s’interrompre depuis l’extraordinaire Second Life Syndrome. Et c’est de pied ferme que notre équipe attendait la nouvelle production de Riverside : cinq titres décapants, impeccables, maîtrisés, organisés, enrobés et montés en épingle par la voix toujours à propos du beau chevalier slave.

Chaque partie est finement ciselée, les instruments visent et touchent juste. Tous les ingrédients déjà parfaitement expérimentés auparavant sont ici décuplés, la substantifique moelle a été dégagée avec brio et les oreilles en redemandent, à l'instar de « Driven to Destruction », véritable pierre angulaire de l’album dont les volutes à la Porcupine Tree s’affirment sans conteste, mais avec la propreté et la netteté si chères aux Polonais.

De l’enthousiasme, de la fougue, de l’envol, des passages d’un metal édifiant qui grimpent en intensité et qui fondent un album sans doute majeur de la tendance dure du rock progressif : voilà ce qu’il sera aisé de retenir à propos de ce disque en quelques mots bien sentis. Chacun des volets, consciencieusement construit, dynamique ou parfois éthéré (« Hedonist Party » alternant ses rythmes emphatiques et ses parties groovy) se succède sans une seule seconde d’ennui, sans un espace d’inutilité, et les particularités de style de certains morceaux s’imbriquent parfaitement dans l’ensemble. Ainsi, la ballade « Left Out » représente une exploration méditative incomparable !

Chaque ingrédient est ici exploité à son acmé. Riverside a grandi, a gagné en professionnalisme, a pris conscience du terme « concept » et c’est avec un évident plaisir que nous souhaitons à Anno Domini High Definition une carrière de grand classique. La réussite de l’année 2009 après Pure Reason Revolution. Dream Theater va se sentir bien vite oublié car la relève semble assurée... pour longtemps, souhaitons-le !
  • Année: 2009
  • Label: InsideOut Music

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir