:)
23 Mai 2009

Opposite Day

What Is Is?

par Jean-Philippe Haas
Josh Robins (The Invincible Czars) et Sam Arnold (Opposite Day) créent en 2009 le label Future Banana Replacement, dans le but de produire des artistes basés à Austin, difficiles à catégoriser. Après Fortissimo de The Invincible Czars, What Is Is ? est la seconde production de la maison de disques et le quatrième album d’Opposite Day.

Dans la lignée de leurs précédents disques, les Texans privilégient la compacité aux tergiversations inutiles. Loin des artifices sonores et autres cache-misère qu’utilisent nombre de groupes pour masquer leur manque d’inspiration, le trio guitare-basse-batterie fait mouche en créant de petits leitmotivs mélodiques que vient aérer un foisonnement de ruptures aussi inattendues qu’originales. Trouvailles rythmiques et mélodiques, changements imprévisibles, accélérations punk ou digressions funky, structures piochant à la fois dans le rock le plus basique et le jazz le plus sophistiqué, What Is Is ? marie de force des genres a priori antagonistes.

D’emblée, « Bacteria Know Everything », du haut de sa minute trente-neuf secondes, tacle avec son accroche typée rock alternatif et ses changements jouissifs les compositions éléphantesques de l’intelligentsia progressive. Mais Opposite Day sait également développer des titres plus structurés, légers ou heavy (voire les deux) et créer des ambiances à des années-lumière de la « chanson rigolote » qu’un auditeur non averti pourrait attendre du groupe (« Hungy Kitchen »,» It's Hydro, Oh », « Meditations on Bug Motivation », ). « Curious » peut ainsi prétendre au terme progressif – dans le sens le plus noble du terme – bien davantage que n’importe quelle « suite » grandiloquente de vingt minutes dont certaines formations régressives se gargarisent. Les Américains n’abandonnent pas pour autant leur humour décalé et traitent avec une distance ironique des sujets tantôt graves, tantôt enjoués. Un vrai travail a par ailleurs été effectué sur l’accroche vocale (« What Is Is ? », « Curious », « Successful Excess »), renforçant ainsi le lien de parenté déjà existant avec Faith No More et les Red Hot Chili Peppers.

Ce nouvel album confirme avec brio que le gisement qu’a choisi d’exploiter Opposite Day est, contre toute attente, loin de s‘épuiser. Ce nouveau petit bijou d’efficacité et de bonne humeur renvoie à leurs Muses fatiguées les groupes qui se complaisent dans le recyclage improductif de vieilles recettes.
  • Année: 2009
  • Label: Future Banana Replacement

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir