:|
23 Mai 2009

3x0

Silver

par Jean-Daniel Kleisl
Les Italiens de 3x0, accompagnés du Londonien John Snells (voix et guitare acoustique), ont mis près de dix ans pour publier ce premier album, après deux démos et un mini album. Pour en rattraper en quelque sorte ce retard, la bande du mentor Angelo Marrocco s’est mise sur son trente-et-un et a enregistré la bête aux Real Studios de Peter Gabriel, ni plus ni moins !

Autant le dire de suite, la production est top niveau, la grande classe, le superbe livret épais, et les musiciens de haute volée instrumentale. 3x0 développe une mixture de rock, de musique psychédélique et progressive dans un genre proche du Floyd ou de David Sylvian. Sur le papier, mesdames, messieurs, ça paraît solide. Pourtant, difficile d'entamer un album de trente-sept minutes de façon aussi catastrophique, avec deux premiers morceaux aussi insignifiants que doucereux, sans compter la voix particulièrement « aphone » et insipide de John Snells.

La sauce commence néanmoins à prendre dès « Radar », et surtout le joliment rock « Simbiosi » et ses larsens bien placés. Le groupe se permet quelque expérimentation bienvenue tant dans les sons que dans la musique qui s’éloigne alors des poncifs du genre. Cela ne l’empêche pas de retomber dans la facilité (« Amplicubed ») – cette voix souvent quelconque, quel dommage ! Ce premier essai, résumé de trois années de travail, possède une petite moitié digne d’intérêt. Sans doute la durée de sa conception le rend-il ausi inégal. Un disque qui parlera éventuellement aux amateurs des artistes précités, sans pour autant susciter un enthousiasme débridé, c’est peu de le dire.
  • Année: 2009
  • Label: Daybox Records

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir