:(
20 Mai 2009

The Living Room

Times Like Lakes

par Jean-Daniel Kleisl
The Living Room est un sextette allemand qui a sévi au milieu des nineties, époque musicale bénie des dieux. A ceci près que la foudre divine a oublié The Living Room en chemin. Les Germains tentent tant bien que mal, plutôt mal d’ailleurs, de revenir à l’esprit de leurs aînés de la fin des années 1960 et début 1970 en se prenant pour Amon Düül II avec tout l’attirail nécessaire, soit le son vintage, l’orgue Farfisa, les guitares avec plein d’échos et les voix diaphanes féminines. Le groupe a sorti un seul et unique album autoproduit en 1997, Chambers. Times Like Lakes, leur deuxième essai non réalisé à l’époque – aussi en 1997 – vient de voir le jour grâce au label Trip in Time, qui aime faire dans le social. A noter aussi que les quatre dernières plages proviennent de Chambers... histoire de parvenir aux cinquante minutes réglementaires, peut-être ? En pleine crise du disque, alors que des groupes actuels de bonne facture rêvent de pouvoir enregistrer leur musique, y compris en Allemagne, la parution de ces fonds de corbeille, enrobés dans un joli digipack, a quelque chose de particulièrement indécent. Les voix sont constamment à chanter dans le faux, la production est infecte (Amon Düül sonnait bien mieux), les morceaux indigents et inintéressants au possible. Seule la guitare pourrait espérer s’en tirer mieux mais, là encore, on déchante très vite car les soli et les licks sont répétitifs et ennuyeux à souhait, sans parler du son identique d’un bout à l’autre de l’album. Il n’y a rien à tirer de ce Times Like Lakes, même pas en rire, ni en pleurer d’ailleurs. A oublier au plus vite.
  • Année: 2009
  • Label: Trip in Time

Poster un commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir